• ♥ L’oranger ♥

    L’oranger

    L’oranger 

    l'oranger: Virginité

    Inséparable des jardins de l'Alhambra, du suave parfum des orangeraies 

    Andalouses, l'oranger prote en même temps boutons, fleurs et fruits.

    De l'Inde qui le vit naître, il s'est fort bien acclimaté sur le 

     pourtour méditerranéen.

    Son fruit doré n'a pas toujours été comme aujourd'hui marchandise 

    courante. Au Moyen Age, c'était un cadeau de valeur et jusqu'au siècle

    dernier, offrir une orange à un enfant était une gâterie notable.

    Les boutons de la fleur d'oranger se cachent sous les feuilles vernies,

    d'un vert franc. Symbole de la virginité, il couronnait la mariée ou 

    figurait dans son bouquet de noces. On conservait la couronne des épousailles

    dans un globe de verre qui trônait dans la chambre des époux  jusqu'à la fin

    de leur vie.

    Aujourd'hui, on en voit encore chez les antiquaires. 

    L’oranger


    12 commentaires
  • ♥ Bonne Fête maman ♥

    Bonne Fête maman

     Bonne Fête mamanBonne Fête maman

    Bonne Fête maman

     Bonne Fête mamanBonne Fête maman

    "La beauté d'un mère dépasse infiniment 

    la gloire de la nature "

    Bonne fête à toutes les mamans

    Bonne Fête mamanBonne Fête maman


    13 commentaires
  • ♥ Le pavot  ♥

    Le pavot 

     

     On le nomme en latin "papaver somniférum" qui donne le sommeil.

    Il ressemble au coquelicot, quoique plus grand et majestueux .

    Les fleurs peuvent être blanches, roses ou rouges.

    Le pavot médicinal contient un liquide laiteux, amer, qu'on recueille

    en incisant sa capsule. C'est l'opium, utilisé depuis la nuit des temps

    en orient. Toutes les parties vertes de la plante son vénéneuses.Elles

    contiennent de la morphine et de la codéine. Seules les graines petites

    et bleutées sont sans danger.  Les Romains confectionnaient, en les mêlant 

    au miel, des pâtisseries appréciées.

    De nos jours, on en saupoudre les petits pains et les biscuits.

    Jusqu'au 17eme siècle, son usage est resté circonscrit à la Chine et en 

    Europe, il était utilisé seulement en médecine pour calmer les douleurs.

    Depuis, les échanges, le goût des voyages, ont fait déferler l'usage  de

    la drogue dans nos pays.

    Un commerce scandaleusement lucratif a étendu les lieux de culture où il 

    venu remplacer des pantes de faible rapport. Au symbole du sommeil, il 

    convient aujourd'hui d'ajouter celui de la mort.

     

    Le pavot

    Je voulais vous montez mon petit essai avec photofitre   

    "l'eau en mouvement"

    je fais des essais mais ce n'est pas encore ça...

     de plus le logiciel est à l'essai gratuitement 


    12 commentaires
  • ♥ C’est l’heure  ♥

    C’est l’heure

    C’est l’heure 

    C'est l'heure

    L'heure si fièrement incertaine

    Dont la fragrance est inconnue

    Vient d'effleurer d'un bras menu

    La montagne haute de la plaine.

    Secrètement insinuante

    Elle berce chacune de nous 

    Sur un air langoureux et doux 

    Qui endort l'âme souffrante.

     C’est l’heure

    C'est l'heure incertainement fière

    Revenue un moment en nous

    Avec son parfum qui rend fou.

    Elle enveloppe la terre entière

    De demi-tons, de demi-teintes

    Douceur des yeux qui fait rêver.

    Les cœurs, sentent qu'il faut vite aimer

    C'est l'heure de leur sourde plainte.

    Sissi poésieenhabit

    C’est l’heure 


    17 commentaires
  •  ♥Les fleurs de printemps  ♥

    Les fleurs de printemps

    Les fleurs de printemps

    Les fleurs du printemps

    Quand la ronde du temps ramène le printemps

    Après des mois d'exil ver d'autres continents,

    La campagne s'éveille rajeunie, reposée,

    Du sommeil que l'hiver lui avait imposé;

     Les fleurs de printemps

    Aux abords des fossés, des routes, des rivières,

    Grimpant sur les talus, les tendres primevères

    fleurissent ça et là, jaillissant en bouquet

     Les fleurs de printemps

    Voisinant avec elle, timide et discrètes,

    Sous leurs feuilles en cœur, se cachent les violettes,

    Ouvrant leur tête fine en corolle étoilées,

    Les blanches pâquerettes s'égaillent dans les près.

     Les fleurs de printemps

    Les fières marguerites, gracieuses et coquettes,

    Balancées par le vent, échangent des courbettes,

    Et le nez en trompettes, les jonquilles dorées

    déployant leurs pétales, hument l'air printanier.

     Les fleurs de printemps

    Mais les plus mystérieuses, ce sont les orchidées, 

    Certaines qualifiées "d'abeille" ou "d'araignée".

    Petites sauvageonnes étranges et excentriques

    Tout aussi fascinantes que leurs sœurs exotiques 

    Hélène Guibbert

    Les fleurs de printemps  


    11 commentaires
  • ♥ La mer  calme ♥

    La mer

    La mer 

    mer Calme

    Il est nuit:la mer dans son lit repose

    Assoupie au loin si tranquillement 

    Que pas une brise à cette heure n'ose

    Troubler d'un baiser son recueillement.

     La mer

    Sans murmure aucun, sans aucune ride,

    Qu'elle est belle à voir cette mer qui dort,

    Laissant admirer dans le flot limpide

    A la claire nuit ses étoiles d'or!

    La mer 

    Pour jouir ainsi de ce calme immense, 

    Quel est ton secret, Ô mer? Dis-le-moi!

    Car je sais un cœur, un cœur en démence, 

    Qui voudrait enfin dormir comme toi.

    Joseph Autran

    La mer


    11 commentaires