• ♥ Bonne Fêtes à toutes les mamans  ♥

    ♥ Bonne Fêtes à toutes les mamans ♥

    ♥ Bonne Fêtes à toutes les mamans ♥

    ♥ Bonne Fêtes à toutes les mamans ♥


    Lorsque ma sœur et moi, dans les forêts profondes,

     Nous avions déchiré nos pieds sur les cailloux,

     En nous baisant au front tu nous appelais fous,

     Après avoir maudit nos courses vagabondes.

     

    Puis, comme un vent d’été confond les fraîches ondes

     De deux petits ruisseaux sur un lit calme et doux,

     Lorsque tu nous tenais tous deux sur tes genoux

     Tu mêlais en riant nos chevelures blondes.

     

    Et pendant bien longtemps nous restions la blottis,

     Heureux, et tu disais parfois :  Ô chers petits,

     Un jour vous serez grands, et moi je serai vieille.

     

    Les jours se sont enfuis, d’un vol mystérieux,

     Mais toujours la jeunesse éclatante et vermeille

     Fleurit dans ton sourire et brille dans tes yeux.

     Théodore de BAnville 


    7 commentaires
  • ♥ Bonne Fête à toutes les mamans  ♥

    ♥ Bonne Fête à toutes les mamans ♥

    ♥ Bonne Fête à toutes les mamans ♥

    ♥ Bonne Fête à toutes les mamans ♥


    6 commentaires
  •  ♥ Bonne fête des mères ♥

    Un bouquet pour maman

     

    Le bouquet  

    Certains avouent qu’ils n’avaient pas compris

    Que l’amour est une fleur du printemps de la vie

    Et que, sans eau, elle risque de se faner,

    Et elle pourrait disparaître au cours de l’été

    Certains changent complètement de bouquet

    Ou, parfois même, le vase qui le contenait

    En oubliant souvent qu’un bouquet d’été

    N’aura pas du printemps cette même nouveauté

    Et le souvenir du premier bouquet demeure,

    L’amour perdu a créé un vide intérieur,

    Tant mieux si leur jardin est toujours beau.

    C’est la vie parfois qui nous offre un cadeau.

    A chaque jour, il faut s’occuper d’une fleur.

    Elle peut tellement nous donner du bonheur.

    Une belle fleur ne vous laissera pas tomber

    Si vous en faites toujours votre priorité.

    Quand elle est heureuse, elle offre d’autres fleurs.

    Si elle est malheureuse, d’autres lui offriront des fleurs.

    Claude Marcel Bréault.

     

    Bonne fête les filles


    21 commentaires
  • ♥ Au  jardin ♥

    ♥ Au parc ♥ 

    Dans ce jardin antique 

    Dans ce jardin antique où les grandes allées

    Passent sous les tilleuls si chastes, si voilées

    Que toute fleur qui s’ouvre y semble un encensoir,

    Où, marquant tous ses pas de l’aube jusqu’au soir,

    L’heure met tour à tour dans les vases de marbre

    Les rayons du soleil et les ombres de l’arbre,

    Anges, vous le savez, oh ! Comme avec amour,

    Rêveur, je regardais dans la clarté du jour

    Jouet l’oiseau qui vole et la branche qui plie,

    Et de quels doux penser mon âme était rempli,

    Tandis que l’humble enfant dont je baise le front,

    Avec son pas joyeux pressant mon pas moins prompt,

    Marchait en m’entraînant vers la grotte où le lierre

    Met une barbe verte au vieux fleuve de pierre !

    Victor Hugo. 


    17 commentaires
  • ♥ Le musée des Dauphins de France  ♥ 

     

    Le musée des dauphins, une visite interactive.

    Prenant place dans le corps de logis et la chapelle du XII siècle,

    Le musée des Dauphins retrace l’histoire des Dauphins de France

    Et de la constitution du Dauphiné à travers une muséographie très

    Visuelle et interactive.

     

    100 ans après la création du musée Delphinal de Beauvoir par César Filhol. 

    Les salles de l’aile centrale du bâtiment sont consacrées à l’histoire  

    Dont le couvent a été le témoin. Cette évocation prend forme grâce à la collection d’objet

     et d’iconographies anciennes constituée par

    César Filho, ami et mécène d’hippolyte Müller, conservée et valorisée

    En son temps par Marie Marguerite Filhol (sa fille), et relayée

    Jusqu’à nous par l’association des Amis du vieux Beauvoir. 

    Une collection d’objets médiévaux 

    Quelques objets médiévaux témoignent que Beauvoir  fut, pendant 

    La première moitié du XIV siècle, un véritable palais et l’une des  

    Résidences favorites des Dauphins de Viennois, princes du Dauphiné. 

    Une collection étonnante d’objets de la vie quotidienne, de faïence  

    Et poterie.


    25 commentaires
  • ♥ Couvent des Carmes de Beauvoir  ♥

    Les ruines du Château 

    Le couvent des Carmes  

    Le couvent des Carmes, Berceau de l’histoire des Dauphins

    Le Couvent des Carmes surplombe la vallée de l’Isère, sous

     Les contreforts verdoyant du massif du Vercors.

      

     

    Situé en bordure d’un bourg médiéval fortifié, au cœur d’un

     Environnement naturel  exceptionnel, ce Couvent restauré du

     14ème siècle renoue avec son histoire et vous invite à sa découverte.

     Le couvent, réhabilité, accueille dans la partie noble du bâtiment

     Un centre d’interprétation sur l’histoire des Dauphins de France.

     Le Couvent des Carmes, magnifiquement restauré

     Il se situe  sur le site de l’ancien château de Beauvoir en Royans

     Qui ne fût pas moins que la résidence des Dauphins Seigneurs

      du Dauphiné. Magnifiquement restauré, ce couvent, la salle de la

     chapelle est son vitrail, la cour intérieure, le jardin médiéval, les

     deux musées (Dephinal et Flore du Vercors) célèbre des mariages,

    réceptions, séminaire.

     Les Romains avaient déjà remarqué cette position haute

     qui domine la vallée de l'Isère, et y avaient construit un camp fortifié.

     Guigues VII, comte d'Albon, prince souverain du Viennois

     dont la dynastie portait depuis 1110 le surnom de Dauphin,

      s'approprie cette terre en 1251, lors d'un échange de fiefs

     avec Raymond de Béranger, seigneur de Royan et en fait une

     de ses résidences préférées, le château est habité régulièrement

     jusqu'en 1349, date à laquelle le dernier Dauphin cède le Dauphiné à la France.

     En 1561, nouvelle époque, le baron des Adrets s'y installe, et y torture

     ses adversaires durant les guerres de religion. Pris, repris et dégradé

     par les armées catholiques et protestants, Beauvoir tombera

     progressivement en ruine.

     


    21 commentaires
  •  ♥ A  la campagne ♥

    ♥Tableau campagnard  ♥ 

    Un rêve de bonheur 

    Un rêve de bonheur qui souvent m’accompagne

    C’est d’avoir un logis donnant sur la campagne,

    Près des toits, tout au bout de faubourg prolongé,

    Où je vivrais ainsi qu’un ouvrier rangé.

    C’est là, me semble-il, qu’on ferait un bon livre,

    En hiver, l’horizon des coteaux blancs de givre ;

    En été, le grand ciel et l’air qui sent les bois ;

    Et les rares amis, qui viendraient quelquefois

    Pour me voir, de très loin, pourraient me reconnaître,

    Jouant du flageolet, assis à ma fenêtre.

    François Coppée 


    10 commentaires
  • ♥ Reflet  ♥

    ♥Reflet  ♥

    Reflets 

    Sous l’eau du songe qui s’élève,
    Mon âme a peur, mon âme a peur !
    Et la lune luit dans mon cœur,
    Plongé dans les sources du rêve.

    Sous l’ennui morne des roseaux,
    Seuls les reflets profonds des choses,
    Des lys, des palmes et des roses,
    Pleurent encore au fond des eaux.

    Les fleurs s’effeuillent une à une
    Sur le reflet du firmament,
    Pour descendre éternellement
    Dans l’eau du songe et dans la lune.

    (Maurice Maeterlinck, Serres chaudes, 1889)


    4 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires