• ♥ L’aube ♥

    L’aube

    L’aube 

    L'aube

    L'aube noire,

    S'étire de l'espoir, 

    Perd de sa nuit bleu,

    Les étoiles s'endorment une à une,

    Sur l'horizon décroit la lune,

    Une lumière toute douce,

    Lentement, la nuit, pousse,

    En éclairant le lointain,

    De tendres couleurs d'airain.

    La prairie couverte de rosée,

    Compte ses perles fécondées.

    L'onde du jour scintille à l'infini,

    Buvant les rêves de la nuit.

    Les roses, belles dryades vénérées,

    Ouvrent leurs cœurs séraphiques, étoilés.

    Les montagnes effacent leurs tatouages,

    Sous l'azur qui rayonne sans nuages.

    Les marmottes restent muettes,

    C'est le calme avant la tempête.

    L'horizon lumineux chante sa prose,

    Sa couleur ce matin, à la couleur des roses.

    ClaudeB 

    L’aube


    14 commentaires
  • ♥Toujours ♥

    Toujours

    Toujours

    Qui fait naître en mon

    cœur ces douces harmonies?

    Qui charme ainsi mes sens? Quels propices génies

    M'enlèvent de la terre aux plaines infines

    Où je découvre un nouveau ciel?

    Les airs ont plus d'azur, l'aurore est plus vermeille,

    La brise a des soupirs plus doux à mon oreille

    et mes yeux plus rêveurs suivent la blonde abeille 

    Cueillant des parfums pour son miel.

    Toujours 

    Tout s'embellit pour moi, tout change sur la terre

    Depuis que mon cœur cache un amoureux mystère

    Et que dans mon asile où j'étais solitaire

    Un être est venu me charmer.

    Toujours, toujours, son nom dans mon âme résonne;

    Sous son regard brûlant, je pâlis et frisonne...

    Ah! Ma mère, ma mère, à ta fille pardonne 

    Mais je ne puis ne pas l'aimer.

    Toujours 

    S'il gémit, tout mon cœur se serre de détresse,

    s'il sourit de bonheur, sa joie est mon ivresse;

    Car j'ai mis tout en lui, peine, amour et tendresse

    Comme au seul espoir de mes jours.

    Aussi, lorsqu'il voulut, en retour de sa flamme

    Lier par un serment mon amour qu'il réclame,

    Palpitante en ma voix, mais heureuse en mon âme

    Je répondis:"Toujours, toujours."

    François-Marie Robert-Dutertre.

    Toujours


    15 commentaires
  • ♥ Souvenir embaumés ♥

    Souvenir embaumés 

    Souvenir embaumés

    Souvenirs embaumés

    M'éloignant du coiffeur, parfumeur pour une heure,

    Je retrouve avec joie tous les parfums des fleurs

    Qu'avec bonheur je hume en une griserie,

    Mêlés aux souvenirs d'une enfance dans l'oubli.

    Souvenir embaumés 

    Perchée et torsadée il y eut la glycine,

    Éveillant en moi pour toujours, ses effluves sublimes,

    Ainsi qu'un vieux lilas que ma mère adorait,

    Qu'en bouquets d'odeurs, cueilli, il répandait.

     Souvenir embaumés

    Mais quand dans mes voyages, les panier de jasmin

    Sentaient la griserie...j'étais en bon chemin.

    Et me rappelant, loin de tout, jacinthe et seringa,

    Je me sentais rajeunie, sitôt le premier pas.

     Souvenir embaumés

    Enfin, quant à la Reine que j'aime, j'ai nommée la rose,

    Et sa seule élégance n'est pas l'unique cause,

    Ses parfums si divers et toujours impalpables 

    Sont nés, sans aucun doute, d'un Dieu infatigable!

    Sissi poésieenhabit 

    Souvenir embaumés 


    17 commentaires
  • ♥Etre vraiment heureux ♥

    Le printemps

    Le printemps

    Etre vraiment heureux

    Dans leur vie hélas!  Trop de gens s'ennuient

    Et n'espèrent plus grand-chose de leur vie

    De ce temps qu'ils pourraient passer à aimer

    Ils le passent malheureusement à s'ennuyer.

    Le printemps

    Je me demande à quoi ils rêvaient étant enfant

    faisaient-ils de beaux rêves étant adolescent

    n'ont-ils jamais développé une passion

    N'avaient-ils pas un seul moyen d'évasion.

    Le printemps

    Le vie, ce n'est pas seulement travailler

    Y'a des moments ou il faut s'amuser

    Aussi explorer nos possibilités humaines

    Agir, faire souvent des choses qu'on aime.

     Le printemps

    Car, une personne heureuse après tout 

    A-t-elle vraiment beaucoup plus que nous

    Elle n'a pas nécessairement plus d'argent

    Ne dispose pas de beaucoup d'temps.

    Le printemps

    On pourrait obtenir ce qui nous plaît tant

    Mais, serions-nous plus heureux pour autant

    Mieux vaut faire la paix avec nous-même

    Nous répéter souvent, que oui on s'aime.

    Le printemps

    Etre heureux, c'est une définition de l'esprit

    On pourrait tous être heureux dans notre vie

    Si on s'attardait moins sur nos faiblesses

    Si on admirait plutôt nos belles richesses

    Le printemps

    Beaucoup de gens un jour, sont devenus heureux 

    parce qu'ils sont cessé ce jour-là, de penser à eux

    Claude Marcel Breault

    Le printemps


    15 commentaires
  • ♥ La rose de juin ♥

    ♥ La rose de juin ♥ 

    ♥ La rose de juin ♥

    La rose de Juin

    la rose de juin,

    Rayonne dans la main.

    Son cœur de satin,

    sublime le mien.

    sa lumière sans fin,

    Efface les chagrins,

    Son parfum d'airain,

    Apaise en vain,

    Même sur le déclin

    Il garde son teint,

    Aujourd'hui demain,

    Son tempo sans cesse revient,

    Sous la rosée du matin.

    Comme un bon samaritain,

    Il reprend son refrain.

    La rose en son destin,

    Enivre les humains.

    Cueillie, aimée,cœur divin,

    Aussi cœur souverain.

    Etoile dans le lointain,

    Ses boutons enfantins,

    comme des pélerins

    Inondent les chemins,

    déroulent le parchemin, 

    De sa vis en juin.

    ClaudeB

    ♥ La rose de juin ♥


    19 commentaires
  • ♥ Le pavot ♥

     

    ♥ Le pavot ♥

    ♥ Le pavot ♥

    Le Pavot

    on le nomme en latin "papaver somniferum"_ qui donne le sommeil.

    Il ressemble au coquelicot, quoique plus grand et majestueux. Les

     fleurs peuvent être blanches roses ou rouges.

    Le pavot médicinal contient un liquide laiteux, amer, qu'on recueille 

    en incisant sa capsule. C'est l'opium, utilisé depuis la nuit des temps

     en Orient. Toutes les parties vertes de la plante sont vénéneuses.

    Elles contiennent de la morphine et de la codéine. Seules les graines

    petites et bleutées sont sans danger.

    Les Romains confectionnaient, en les mêlant au miel, des pâtisseries

    appréciées

    De nos jours, on en saupoudre les petits pains et les biscuits.

    Jusqu'au 17eme siècle, son usage est resté circonscrit à la chine et en 

    Europe, il était utilisé seulement en médecine pour calmer les douleurs.

    Depuis, les échanges, le goût des voyages ont fait déferler l'usage de 

    la drogue dans nos pays.

    Un commerce scandaleusement lucratif a étendu les lieux de culture où

    il est venu remplacer des plantes de faible rapport.

    Au symbole du sommeil, il convient aujourd'hui d'ajouter celui de la mort.

     ♥ Le pavot ♥


    6 commentaires