• ♥ Sur la route des vacances ♥

    ♥ Sur la route des vacances ♥

     ♥ Sur la route des vacances ♥ 

    La complainte du chien abandonné 

    Au fond du vieux refuge, dans une niche en bois,
    Depuis deux ans je purge, d'avoir trop cru en toi.
    Tous les jours je t'attends, certain que tu viendras,
    Tous les soirs je m'endors, sans que tu ne sois là.

    Pourtant je suis certain, je te reconnaîtrai,
    Viens me tendre une main, je te la lécherai.
    Tu te souviens très bien, quand je sautais sur toi,
    Que tu me caressais, que je dansais de joie.
     

    Que c'est il donc passé, pour que ce 16 juin,
    Heureux que tu étais, je me rappelle bien,
    Tu sifflais, tu chantais, en bouclant les valises,
    Que tu m'aies attaché, là, devant cette église. 


     Je ne peux pas comprendre, et ne croirai jamais,
    Que toi qui fus si tendre, tu sois aussi mauvais.
    Peut-être es-tu très loin, dans un autre pays,
    Mais quand tu reviendras, moi j'aurai trop vieilli.

    Ton absence me pèse, et les jours sont si longs,
    Mon corps s'épuise, et mon cœur se morfond.
    Je n'ai plus goût à rien, et je deviens si laid,
    Que personne, jamais, ne voudra m'adopter. 
     
    Mais moi je ne veux pas, que l'on me trouve un maître,
    Je montre bien mes dents, et je prends un air traître,
    Envers qui veut me prendre, ou bien me caresser,
    Pour toutes illusions, enfin leur enlever. 

     

    Car c'est toi que j'attends, prêt à te pardonner,
    A te combler de joie, du mieux que je pourrai,
    Et je suis sûr, tu vois, qu'ensemble nous saurions,
    Vivre des jours heureux, en réconciliation. 
     

     

    Pour cela, je suis prêt, à faire de gros efforts,
    A rester près de toi, à veiller quand tu dors,
    Et à me contenter, même si j'ai très faim,
    D'un vulgaire petit os, et d'un morceau de pain. 
     

     

    Je n'ai jamais rien dit, lorsque tu m'as frappé,
    Sans aucune raison, quand tu étais énervé,
    Tu avais tous les droits, j'étais à ton service,
    Je t'aimais sans compter, j'acceptais tous tes vices. 
     

     

    Tu m'as mis à la chaîne, ou tu m'as enfermé,
    Tu m'as laissé des jours, sans boire et sans manger,
    J'ai dormi bien souvent, dans ma niche sans toit,
    Paralysé, raidi, tellement j'avais froid. 
     

     

    Nous franchirons en chœur, la porte qui ressemble,
    A celle d'une prison, que je ne veux plus voir,
    Et dans laquelle, hélas, j'ai broyé tant de noir. 
     

    Voilà, mon rêve se termine, car je vois le gardien,

     

    Puis l'infirmière, et le vétérinaire plus loin,
    Ils entrent dans l'enclos, et leurs visages blêmes,
    En disent long pour nous, sur ce qu'ils nous amènent. 
     

    Je suis heureux, tu vois, car dans quelques instants,


    Je vais tout oublier, et, comme il y a deux ans,
    Je m'endormais sur toi, mon cher et grand ami,
    Je dormirai toujours, grâce à …l'euthanasie.

     

    Et s'il t'arrive un jour, de repenser à moi,
    Ne verse pas de larmes, ne te prends pas d'émoi,
    Pour toi, j'étais " qu'un chien ", tu préférais la mer,
    Tu l'aurais su avant, j'aurai payé moins cher.
     

     

    A vous tous les humains, j'adresse une prière,
    Me tuer tout petit, aurait peiné ma mère,
    Mais il eut mieux valu, pour moi, cette manière,
    Et vous n'auriez pas eu, aujourd'hui, à le faire. 
     

    NON À L'ABANDON! 

    « ♥ Le camélia ♥♥ Love ♥ »

  • Commentaires

    15
    Mardi 28 Juillet 2015 à 22:38

    bonsoir ma belle ,c'est trop triste ,malheureusement ,c'est d'actualité ,moi ,c'est un chaton qui s'est réfugié chez moi ,son maitre ou maitresse sont sûrement partis en vacances car personne ne répond au téléphone  ,après les grosses chaleurs ,ça caille et avec le vent et la pluie qui se mettent de la partie ,nous allons nous retrouver en automne ,bonne fin de soirée ,bisous

    14
    Mardi 28 Juillet 2015 à 16:13
    Bonjour Marlene,
    J'en ai les larmes aux yeux.
    Moi qui ne part jamais en vacances car je ne veux pas faire garder mes chats.
    Merci Marlene pour ce texte émouvant.
    Bonne fin de journée, bises Véronique
    13
    Mardi 28 Juillet 2015 à 15:49

    bonjour, j'entendais à la radio, un député qui proposait d'interdire à ceux qui avaient abandonné une fois un animal d'en reprendre...une bonne idée. Le mais prochain on va garder un chien une semaine à la maison pour rendre service.

    Bisous

    12
    Mardi 28 Juillet 2015 à 14:11

    Oh oui NON A L"ABANDON ! de gros bisous chère Marlène et à jeudi !!!  

    11
    Mardi 28 Juillet 2015 à 13:45

    Bonjour Marlène

    très jolie création et qui est malheureusement d'actualité puisque je viens d'écouter qu'il n'y a plus de places dans les refuges SPA !

    Je te souhaite une belle et bonne journée; bisous : Jean-Pierre

    10
    Mardi 28 Juillet 2015 à 12:11

    prendre une bête un engagement et on abandonne pas un enfant pourquoi laisser une bête qui nous donne tant d'amour et qui comprend tout

    9
    Mardi 28 Juillet 2015 à 10:55

    Bonjour marlène
    merci pour ce beau poème et j'ai pleuré en le lisant
    chez-nous les animaux font parti de la famille et nous les aimons tant
    notre looping qui est décédé il y a un ans et je n'arrive pas à l'oublier et nous l'avions adopté à l'âge de 8 mois à la SPA
    l'on est pas obligé d'avoir une bête ,mais lorsque qu'elle est là il faut assumer
     Le ciel est nuageux  ,mais toujours pas de pluie ,à suivre
    Je te souhaite de passer une bonne journée
    gros bisous

    8
    Mardi 28 Juillet 2015 à 10:03

    Bonjour a douce Marlène

    Après un voyage sans encombre me voici au bon air des montagnes , les nuits sont agréablement fraiches , et la température la journée agréable, ^même si le soleil est chaud il y a quand même ce petit air d'altitude puisque je suis à 1000 m , bien sur dans la vallée à "Moutiers" où je suis descendue hier matin faire mes courses c'est plus étouffant !

    J'espère que tu as passé un bon week-end a petite Marlène et que vers chez toi la température est plus supportable

    Tout a fait d'accord avec toi pour l'abandon des chiens , ce devrait être puni sévèrement

    Bonne journée a douce amie

    Je t'envoie plein d'affectueux bisous

    Ton amie Hélène

    7
    Mardi 28 Juillet 2015 à 09:27

    Bonjour ma douce Marlène

    belle création et texte très dur,cela devrais être puni séverement

    de faire du mal aux animaux sans défense

    je t'offre mon petit café d'amitié

    passe une agréable journée ensoleillée

    mille doux bisous, prend bien soin de toi

    ♥♥ Amitié.Bisous.Colette ♥♥

    6
    Mardi 28 Juillet 2015 à 09:24

    Coucou ma douce Marlène,

    Très jolie ta création avec un texte à fondre le coeur cry

    Les refuges sont plein ma Marlène, comment peux t'on partir sans son animal je ne comprend pas - l'homme est ignoble

     

    Mon petit passage pour te souhaiter un excellent mardi.

    Je serai absente mercredi et jeudi mercredi nous allons

    entre amies au marché et jeudi les courses :-( mais je

    répondrai dès mon retour aux commentaires déposés

    Bisous tendresse

    gros poutoux de Tanya et Cie

    plv

    martine

    5
    Mardi 28 Juillet 2015 à 09:18

    Bonjour Marlène, belle création pour accompagner ce texte émouvant

    les refuges de la SPA sont remplis de chiens abandonnés par leurs maîtres

    qui partent en vacances et ne veulent pas s'embarrasser d'un animal... Quelle honte

    Le soleil brille dans un ciel bleu azur, il fait déjà 23°...

    Bonne journée, gros bisous

    4
    Mardi 28 Juillet 2015 à 08:40
    3
    Mardi 28 Juillet 2015 à 08:39

    Bonjour ma douce,

    Un texte qui touche mon âme, j'en ai les larmes aux yeux.

    Comment peut-on partir en vacances en abandonnant notre meilleur ami, je ne comprends pas ces gens, les animaux ont un coeur, bien souvent plus grand que certains humains.

    J'en ai des frissons, il y en a tellement qu'on abandonne, malgré toutes les préventions, tous les messages, c'est ignoble de faire cela.

    Ce texte me bouleverse et est tellement vrai,c'est ce que pense nos amis quand on les abandonne.

    Merci pour ce joli texte et cette magnifique créa.

    Hélas les bourreaux ne liront pas ce joli texte!

    Bonne journée qu'elle soit lumineuse de bonheur.

    Je sème de doux bisous sur ton joli blog.♥

    2
    Mardi 28 Juillet 2015 à 08:11

    Bonjour Marlène,

     

    Je suis touchée en lisant ce texte et je réprouve ceux qui abandonnent leurs chiens et les maltraitent. Moi qui aime tant les animaux je désirerais pouvoir leur donner un toit. Mais je vis en appartement avec ma petite chienne. Tu vois rien que de relire ce texte cela m'émeut beaucoup. J'espère que les hommes se rendent compte du mal qu'ils peuvent infliger à ces créatures qui ne demandent qu'à être choyées. Je t'embrasse bien fort Marlène. Bonne journée. Je vais essayer de ne pas trop penser à ce coeur qui se morfond.

    Corinne

    1
    timilo
    Mardi 28 Juillet 2015 à 07:32

    Ici les refuges sont pleins à craquer

    Jolis poème et création

    Impossible d'accéder à l'administration de mon blog, dans l'attente je publie sur blogspot http://zitop.blogspot.fr/

    Bon et doux mardi Marlène

    Bisous

    timilo

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :