• ♥ C'est l'été ♥

    C'est l'été

    C'est l'été

    C'est l'été!

    Dès la fraîche aube pure, j'ai perçu 

    le strident chant du coq et ses trilles malhabiles

    au loin, les peupliers peignaient leur chevelure

    Argentée par l'éclat de la rosée fragile.

    C'est l'été 

    Les pois de senteur flirtaient avec les abeilles,

    Les sources dégrafaient leur corsage de fée,

    Et dans les prés fleuris, nonchalamment couchés

    Les collines exposaient leur gorge au grand soleil.

     C'est l'été

    Les portes des maisons riaient tout étonnées,

    Les sentiers doré semés de poussière blonde

    Sifflotaient, propageant l'allégresse du monde

    Vous l'avez deviné, la nature fêtait l'été!

    Sissi poésie en Habit

    C'est l'été


    13 commentaires
  • ♥ 14 juillet 2020 ♥

    14 juillet 2020 

    14 juillet 202014 juillet 2020

    "Partout la joie générale depuis qu'en vertu d'un décret 

    notre fête Nationale doit avoir lieu le 14 juillet"

    Aristide Briant

    14 juillet 202014 juillet 2020

     


    7 commentaires
  • ♥ Le jour s'évanouit ♥

    Le jour s'évanouit

    Le jour s'évanouit 

    Le jour s'évanouit 

    Le jour s'évanouit d'une splendeur immense,

    Le soleil qui s'éteint, dans la nuit qui s'avance,

    Met l'horizon en feu dans l'âtre de ses flammes.

    Les nuages s'enfuient, dans le sang de leur âme,

    De pourpre et d'or en vagues au ciel mouvant,

    Dans leur flots sans bruits, empotés par le vent,

    Le jour se meurt, la nuit sa délivrance,

    Attache une à une, les étoiles qui se balancent,

    L'obscurité met sa robe, pour recouvrir le monde,

    La lune qui monte, avec sa clarté blanche, l'inonde,

    De ses rayons blafards, comme un fanal solitaire,

    Fanatisant ainsi, la nuit au ciel de la terre.

    La nuit vampirisme du jour, dans le soir du temps

    Suce les nuages, en les vidant de leur sang.

    Les âmes silencieuses commencent alors à souffrir,

    Quand monte dans leurs cœurs, le souffle du désir,

    a l'unisson, toutes les voix arrivent des étoiles,

    L'oiseau céleste, à tire d'ailes, lève le voile,

    De cette ombre, où le noir de la nuit règne en vain,

    Pour illuminer le ciel d'un sourire divin.

    ClaudeB

    Le jour s'évanouit


    16 commentaires
  • ♥ Le coquelicot ♥

    Le coquelicot

     Le coquelicot

    Le coquelicot 

    Telle une âme qui s'éveille au petit matin

    Le coquelicot développe ses pétales

    Pour saluer le jour d'un toucher de satin

    Remettre à la jachère un aspect agréable.

     Le coquelicot

    Bien campé sur sa tige, il expose le ton 

    de sa couleur d'amour qui rend les fleurs si belles

    Quand d'autres à son pied sot encore en bouton

    Pour un doux lendemain, une journée nouvelle.

     Le coquelicot

    Au début de l'été, s'ils s'exposent ainsi 

    Apportant à nos jours le sentiment fidèle 

    Du mot qui fait si beau un modeste récit

    Comme au printemps le fait, la première hirondelle

    Auteur inconnu

    Le coquelicot


    5 commentaires
  • ♥ Ma maison ♥

    Ma maison

     Ma maison

    Ma maison

    Chère vieille maison, s'occupe-t-on de toi?

    As-tu gardé ton âme et l'odeur d'autrefois

    J'entends mes pas pleurer sur le plancher disjoint

    Que foulent d'autres pas dans l'empreinte des miens.

     Ma maison

    Nous t'avons laisser nue, démunie, déchirée,

    Vidée de tes entrailles, de tes bois bien cirés.

    La grosse poutre noire patinée de fumée

    Était le seul soutient de ta fragilité.

     Ma maison

    Les grands murs étalaient leur vieille chaux jaunes,

    Lacérée çà et là par des larmes de pluie.

    L'immense cheminée, béant de solitude, 

    Semblait nous accuser de tant d'ingratitude.

     Ma maison

    Oh! belle cheminée qui nous enfumait tant 

    Lorsque le vent du nord passait sous son manteau.

    Il faisait froid dehors et presque autant dedans

    Mais le bois qui craquait tenait nos cœur au chaud.

     Ma maison

    Je sais , chère maison, tant que tu sera là, 

    Dans les vieux murs épais vivront nos souvenirs.

    Quand ils s'écrouleront et que tu partiras, 

    Avec eux s'éteindront nos larmes et nos rires.

     Michèle Vivien

    Ma maison


    14 commentaires
  • ♥ Au temps des roses et des lilas ♥

    Le temps des roses et des lilas

    Au temps des roses et des lilas

     Au temps des rose et des lilas

    Au temps des roses et de lilas, 

    Un doux parfum berçait mon âme,

    Tes yeux brillaient de mille éclats.

    D'une grêle d'or pleine de flammes.

    Au temps des roses et des lilas,

    Les jardins étaient pleins de joies

    Dans les allées règne une diva,

    La plus belle rose c'est toi.

    Au temps des roses et des lilas, 

    Line Renaud, Meilland où toi

    La reine des roses comme à la scala,

    chante l'amour douceur de soie, 

    au temps des roses et des lilas

    ClaudeB

    Au temps des roses et des lilas


    12 commentaires