• ♥ Belle rose d’août  ♥

    Belle rose d’août

     Belle rose d’août

    Belle rose d'août

    Ton parfum le plus doux,

    Berce mon cœur d'amour,

    Des chagrins nuits et jours,

    Que serai-je sans toi,

    Sinon perdre la foi,

    De ne plus voir ma muse,

    Le chagrin mon cœur use.

    Chacune de tes pétales, 

    sur mon âme s'étalent,

    Caressant mon esprit, 

    De leurs velours unis.

    Je rêve devant ton coeur,

    A des années bonheur,

    J'y vois de beaux yeux noirs;

    Ceux qui sont un bel espoir.

    Celui qui portera toujours

    La rose de mon  amour.

    ClaudeB

    Belle rose d’août


    13 commentaires
  • ♥ Le petit fennec  ♥

    Le petit fennec

    Le petit fennec

     Le Fennec a de très longues oreilles, un nez assez long, de longue moustaches

    et une queue relativement longue, plate et touffue. C'est en effet le plus petit 

    des canidés qui existe sur terre il mesure 20 à 40 cm sont poids moyen et de 

    1,7 kg contre 6 pour la plus part des autres espèces.

     Le petit fennec

    Comportement;

    La nuit, ses longues oreilles, lui permettent d'entendre les plus petits

    bruits que font les proies, ce qui lui permet de ne pas faire de longues 

    recherches dans le désert. C'est un redoutable chasseur, rusé et véloce.

    Les poils sous ses pattes lui permettent de ne pas glisser sur le sable

    et d'approcher ses proies en silence.

    comme le renard, le fennec glapit ou jappe, c'est-à-dire qu'il pousse des 

    petit cris ou grognements successifs, mais en cas de danger, il est capable

    de produire un son plus intense4.

    Le petit fennec 

    le fennec est omnivore. Il se nourrit essentiellement de souris,de petits oiseaux,

    de lézards, de poisson de sable (Scincus scincus) ou d'insectes, et complète son

    régime avec des fruits.il s'abreuve parfois dans des points d'eau, bien qu'il 

    semble que cela ne soit pas necessaie.

    Le petit fennec 

    Le fennec habite les déserts du nord de l'Afrique, la dépression de Qattara, et 

    jusqu'à l'Arabie saoudite. On trouve la plupart des fennecs en Algérie; l'équipe

    nationale algérienne de football en a d'ailleurs fait sa mascotte. l'habitat du

    fennec est un terrier, creusé dans le sale ou dans de petites grottes. On peut le 

    retrouver dans les steppes.

    Le petit fennec


    13 commentaires
  • ♥ Les jonquilles  ♥

    Les jonquilles

    Les jonquilles 

    Jonquille

    Symbole lumineux du trépas de l'hiver,

    Couronne de soleil, capiteuse jonquille,

    Tu dores ta blondeur à l'écho d'une trille

    Dès qu'un secret appel orchestre l'univers!

    Les jonquilles 

    Pour parer tes atours de l'écrin le plus vert,

    La nature en éveil pudiquement s'habille.

    L'hure tisse sa soie et le ciel se maquille

    Élevant le poète à l'extase du vers....

    Les jonquilles 

    D'un élan généreux, tu célèbres l'offrande

    De ton pollen sucré que l'insecte quémande,

    Calice de senteurs sur l'autel de l'Amour.

     Les jonquilles

    C'est le divin prélude à la saison promise,

    Miracle d'équilibre au fil du temps qui court

    Dans le fol tourbillon où le monde s'épuise.

    Renée Chabaud-Fages

    Les jonquilles


    9 commentaires
  • ♥ Cher objet  ♥

    Cher objet

     Cher objet

    Cher objet

    Si je dois un jour tel ce vieux Robinson Crusoé

    Sur une île déserte peu accorte vivre ma solitude,

    Quel souvenir, quel extraordinaire objet emporter

    Afin que mon esprit jamais ne se dénude?

     Cher objet

    Mon embarras est comme une île flottante,

    de quoi est-il besoin dans une solitude amère?

    Pour une aventure au loin sur une terre mugissante

    Que faut-il donc pour survivre aux caprices de la mer.

     Cher objet

    Sur les tableaux pendus aux murs de ma mémoire,

    J'aimerais relire stances et sonnets tant aimés,

    Et pour que mon isolement soit moins noir,

    J'ai fait mon choix en toute liberté.

    Cher objet 

    Pour oublier des ressacs l'étourdissante danse

    Dans la solitude des soirs endoloris,

    J'ai choisi avec mon habituelle extravagance

    d'emporter Un ami, un livre de poésies

    Sissi poésieenhabit

    Cher objet


    10 commentaires
  • ♥ Soleil  ♥

    Soleil

    Soleil 

    Le soleil

    Flambeau de l'Univers, charmant père du jour,

    Globe d'or et de feu, centre de la lumière,

    Admirable portrait de la cause première,

    Tu fais de la nature et la joie et l'amour.

    Soleil 

    Comme un superbe roi, qui brille dans sa cour,

    Couronné de rayons en ta haute carrière,

    Des portes d'Orient tu franchis la barrière,

    Pour visiter le Gange et le Pô tour à tour.

     Soleil

    Ainsi marchant toujours dans la pompe royale,

    Et courant de l'aurore à l'Inde occidentale,

    Tu répands en tous lieux ton éclat sans pareil.

     Soleil

    Mais si je te compare au Dieu de la nature,

    Dont tu n'es après tout que la faible peinture,

    Ton éclat n'est qu'une ombre et tu n'es plus soleil.

    Laurent Drelincourt (1625-1680)

    Soleil


    9 commentaires
  • ♥ Naissance de la rose ♥

    J’ai vu

    Naissance de la rose  

    Naissance de la rose

    Une rose est née ce matin à l'aurore

    son aînée déjà en fleur, la protège encore 

    Elle apparaît telle une étoile dans le matin

    Aux yeux qui s'émerveillent de son destin

    Elle est vêtue comme une princesse

    Beauté divine mes yeux la caresse sans cesse

    Elle est pâle, mais pourtant rose

    De toutes ses pétales mi-closes

    Le ciel éclaire son cœur

    Le soleil la réchauffe: une douce chaleur

    Forçant les yeux à l'admirer

    Comme la plus douce des fées  

    Elle rayonne au clair matin de sa vie

    Comme l'étoile qui la protège à l'infini

    Une rose est née ce matin à l'aurore

    ClaudeB 

    Naissance de la rose


    15 commentaires
  • ♥ La tulipe  ♥

    La tulipe

    La tulipe 

    La tulipe

    Rouge: déclaration d'amour 

    Jaune: Amour sans espoir

    Renommée

    La tulipe 

    A une tulipe

    Ô rare fleur, ô fleur de luxe et de décor,

    Sur ta tige toujours dressée et triomphante,

    Le Velasquez eût mis à la main d'une infante

    Ton calice lamé d'argent, de pourpre et d'or.

     La tulipe

    Mais, détestant l'amour que ta splendeur enfante,

    Maîtresse esclave, ainsi que la veuve d'Hector,

    Sous la loupe d'un vieux, inutile trésor,

    Tu t'alanguis dans une atmosphère étouffante.

     La tulipe

    Tu penses à tes sœurs des grands parcs, et tu peux

    Regretter le gazon des boulingrins pompeux,

    La fraîcheur du jet d'eau, l'ombrage du platane ;

    La tulipe 

    Car tu n'as pour amant qu'un bourgeois de Harlem,

    Et dans la serre chaude, ainsi qu'en un harem,

    S'exhalent sans parfum tes ennuis de sultane.

    François Coppée.

    La tulipe


    6 commentaires