• ♥ Le chardon ♥

    Le chardon

    Le chardon

    Le chardon: agressivité

    Emblème de l'Ecosse parce que, au Xeme siècle, sous le règne de Malcolm 1er,

    l'armée écossaise lui dut son salut. Au cours de la guerre contre les  

    Normands, il arriva qu'en pleine nuit, les soldats écossais étant endormis, 

    leurs ennemis décidèrent de les prendre par surprise.

    Ils avancèrent en silence mais l'un d'eux ayant mis le pied sur un chardon 

    se mit à jurer si fort qu'il tira les Écossais de leur sommeil.

    Ces derniers, sautant sur leurs armes, remportèrent une éclatante victoire.

     Le chardon

    Observez au cours d'un match de rugby les maillots des joueurs écossai:

    ils portent le chardon, image de leur nation.

    Il existe en Ecosse un "ordre du Chardon", réservé seulement à seize 

    aristocrates et dont la devise est: "Nemo me impune Lacesset"

    (personne ne m'attaque impunément) devise qui revient, à peu de chose

    prêt; à " qui s'y frotte, s'y pique".

    Le chardon


    16 commentaires
  • Été passion

    Été passion

    Été passion

    Été passion

    Je vies cet été où le soleil exalté 

    Sème dans mon jardin des papillons diaprés.

    Jusque sur mon épaule, bien hardi s'est posé

    Un papillon bleu nuit, comme un paon étoilé.

     Été passion

    Je me suis parfumée à l'eau de la rivière

    Je me suis coiffée avec le peigne fou du vent,

    J'ai volé les couleurs de la rose trémière

    Pour raviver les éclats ternis par le temps.

     Été passion

    Je poursuis mon chemin, l'été est ma passion

    Mon cœur est à la fête d'aussi belles journées.

    Mes larmes sont les rivières de mon émotions

    Quand mes yeux en sont pleins, il me faut des baisers.

    Sissi poésieenhabit

    Été passion


    22 commentaires
  • ♥ La mer  ♥

    La mer 

    La mer

    La mer

    La mer pousse une vaste plainte,

    Se tord et se roule avec bruit,

    Ainsi qu'une géante enceinte 

    Qui des grandes douleurs atteintes, 

    Ne pourrait pas donner son fruit;

    La mer 

    Et sa pleine rondeur se lève

    Et s'abaisse avec désespoir.

    Mais elle a des heures de trêve:

    Alors sous l'azur elle rêves,

    Calme et lisse comme un miroir.

     La mer

    Ses pieds caressent les empires,

    Ses mains soutiennent les vaisseaux,

    Elle rit aux moindres zéphyrines,

    Et les cordages sont des lires,

     La mer

    Elle dit au marin: "Pardonne

    Si mon tournent te fait mourir;

    Hélas! je sens que je suis bonne,

    Mais je souffre et ne vois personne

    D'assez fort pour me secourir!"

    La mer 

    Puis elle s'enfle encore, se creuse

    Et gémit dans sa profondeur;

    Telle, en sa force douloureuse,

    Une grande âme malheureuse

    Qu'isole sa propre grandeurs!

    René-François Sully Prudhomme

    La mer


    15 commentaires
  • ♥ Le torrent  ♥

    Le torrent 

    Le torrent

    Le torrent

    Le torrent, dans sa transparence glacée,

    coule en silence, caressant les rochers.

    Parfois tumultueux dans son écume éclatée,

    Il déroule sa vie comme un inconnu, les yeux fermés.

    A l'aveugle il inonde trompeur,

    Avec son écume blanchâtres les truites qui ont peur,

    La bouche ouverte, elles affrontent avec ardeur,

    Ses courants sans vertus, pour un monde meilleur.

    La souffrance et le froid dans cette onde suprême

    Éclaire leur vie dans leurs yeux clairs et blêmes.

    Frissonnantes dans cette eau qui les traîne captives,

    Un destin sans pitié pour ne plus qu'elles vivent,

    L'onde piégeuse où guette le pêcheur,

    Dans un silence transparent qui domptera ce cœur.

    Alors épuisée, sans haine ni férocité,

    Viendra la nuit cueillir le dernier souffle de liberté.

    ClaudeB

    Le torrent


    12 commentaires
  • ♥Africa ♥ 

    Africa 

    Africa

    " Dans la vie, on a toujours le choix: aimer ou détester,

    assumer ou fuir, avouer ou mentir, être soi-même  ou

    faire semblant."

    Nelson Mandela

    Africa

     


    16 commentaires
  • ♥ Soleil mon amour ♥

    Soleil mon amour

    Soleil mon amour

    Soleil mon amour

    Enfin, je le revois dans sa ronde posture

    Avec un je ne dais quoi de fière désinvolture,

    Je suis en pâmoison devant une oeuvre d'art,

    en quête de chaleur, je guette son regard...

    De qu'elle région du ciel est tombée sa beauté?

    Du pays des merveilles, mais de quelle cité?

    Dans ma fascination, je ne touche plus terre 

    Il est là mon soleil, je m'envoile pour Cythère.

    Sissi poésieenhabit

    Soleil mon amour


    19 commentaires
  • Aux montagnes divines

    Aux montagnes divines 

    Aux montagnes divines

    Aux montagnes divines

    Glaciers bleus, pics de marbre et d'ardoise, granits,

    Moraines dont le vent, du Néthou jusqu'à Bègles,

    Arrache, brûle et tord de froment et de seigle,

    Cols abrupts, lacs, forêts pleines d'ombres et de nids!

    Aux montagnes divines

    Antres sourds, noirs vallons que les anciens bannis,

    Plutôt que de ployer sous la servile règle

    Hantèrent avec l'ours, le loup, l'isard et l'aigle

    Précipices, torrents, gouffres, soyez bénis!

    Aux montagnes divines

    Ayant fui l'ergastule et le dur municipe,

    L'esclave Germinus a dédié c cippe

    Aux Monts, gardiens sacrés de l'âpre liberté;

    Aux montagnes divines

    Et sur ces sommets clairs où le silence vibre,

    Dans l'air inviolable, immense et pur, jeté,

    Je crois entendre encor le cri d'un homme libre!

    José-Maria de Hérédia

    Aux montagnes divines


    18 commentaires