• Illusion 

     

     

    Rêve, songe, illusion,
    Ton corps était trop bon,
    Illusion, réveil, disparition,
    Tu es partie pour de bon,

    Tu étais l'illusion,
    Qui me poussait à croire,
    Que le fait de passer ma vie avec toi,
    Me réjouirait mais à la place m'a rendu sombre,

    Mais au contraire,
    Dans ma tête tout est clair,
    À présent plus de calvaire,
    Mais pour toi un supplice imaginaire

    Imagination que tu as développée,
    Avec laquelle tu m'as tué,
    Quand je serai dans ma tombe tu pourras dire R.I.P.,
    Mais pour l'instant je continue de vivre

     

    Nicobg

     


    3 commentaires
  • Mélodie d’un soir

     

     

    « avec une rose à la main et un sourire au visage je te sonne avec le piano de mon cœur une belle mélogie au parfum d’une fleur pour te dire bonne nuit mon cœur »

     

     

     

    « Celui qui chante va de la joie à la mélodie, celui qui entend, de la mélodie à la joie

     De Rabindranath Tagore

     


    7 commentaires
  • Collonges la Rouge petit village de Corrèze


    ·         le village de Collonges la Rouge  remonte au 8Eme siècle,  et la fondation d’un prieuré par les moines de Charroux (aujourd’hui e Poitou-Charentes).

     

     Collonges la Rouge et un beau village à visiter, il ne prend pas longtemps pour en faire le tour, avec ces maisons rouges et monuments.

     

     *l’église de Saint-Pierre, du 12eme de style roman.

     

     * le four à pain

     

    Collonges la Rouge est un charmant village classé un des plus beaux villages de France.

     

    Pour le stationnement il y a un parking à l’entrée du village payant (2€)

     


    8 commentaires
  • Pause café 

     

     

    Un petit moment de détente

    Que je savoure avec délice

    Pour vous écrire quelques pensées

    En buvant mon p’tit café.

     


    4 commentaires
  • Journée de printemps

    Au printemps l’oiseau naît et chante :

    N’avez-vous pas ouï sa voix ?...

    Elle est pure, simple et touchante,

    La voix de l’oiseau -   dans les bois

     

    L’été, l’oiseau cherche l’oiselle ;

    Il aime et n’aime qu’une fois

    Qu’il est doux, paisible et fidèle,

    Le nid de l’oiseau  - dans les bois

     

    Puis quand vient l’automne brumeux,

    Il se tait…avant les temps froids,

    Hélas ! Qu’elle doit être heureuse

    La mort de l’oiseau -  dans les bois

     

    Gérard de Nerval


    4 commentaires
  • Tendre innocence

     

     

    « Aimer, c’est l’innocence éternelle, et l’unique innocence est de ne pas penser »

     

    Fernando Pessoa  

     


    6 commentaires
  • Elégance 

     

     

    « la suprême élégance, c’est de n’avoir aucune illusion et de se conduire quand même comme si l’on était dupe »

    Marcel  Jouhandeau

     

     

    « la suprême élégance se confond avec la suprême simplicité »

     Jules  Payot

     


    2 commentaires