• Au bord du lac

     

    En cette belle saison,

     Le soleil fait danser

     Ses doux rayons

     Et le vent aime chanter

     Une tendre chanson…

     

     

     C’est le grand réveil

     Miraculeux de la  nature,

     Qui  émerveille par la beauté

     De sa verdure,

     La pureté d’un ciel d’azur,

     Et qui est un appel

     A une vie nouvelle !

     

     

     Pour cette nouvelle saison !

     Et en passant je vous souhaite

     De la joie dans vos maisons


    5 commentaires
  • Vole colombe 

     

     

     

      

    Lorsque le jour s’évanouit,

     Dans l’ombre de la nuit,

     La forêt vient s’assoupir,

     Laisse flotter ses désirs.

     Un oiseau esseulé vole,

     Sans son chant de paroles,

    Au firmament, l’étoile du soir,

    Eclaire en douceur son miroir.

     Le noir jouit du plaisir de renaître,

     Les étoiles étincellent pour tous les êtres

     L’astre de feu éclaire les pilastres,

     Dans les cendres noires errent les astres.

     Dans le vent soufflent : les elfes, les fées,

     Comme un indivisible essaim de démons délivrés.

     La lune à l’horizon perce les monts et les plaines,

     Par sa douce lumière à la pâleur souveraine

     Venue du limpide océan, dans le miroir des étoiles,

     Dans cette grande mer, les nuages étirent le voile.

     La nuit se couche en chaussant toutes ses lumières,

     Dont tous les diamants viennent éclairer la terre

     Lagardère

     


    3 commentaires
  •  

     

     Au bord de l’eau

      

     

     

     

     

    Le printemps

     

    L'infini n'a rien d'effrayant ;
    L'azur sourit à la chaumière
    Et la terre est heureuse, ayant
    Confiance dans la lumière.

     

      Quand le soir vient, le soir profond,
    Les fleurs se ferment sous les branches ;
    Ces petites âmes s'en vont
    Au fond de leurs alcôves blanches.

     

      Elles s'endorment, et la nuit
    A beau tomber noire et glacée,
    Tout ce monde des fleurs qui luit
    Et qui ne vit que de rosée,

     

      L'oeillet, le jasmin, le genêt,
    Le trèfle incarnat qu'avril dore,
    Est tranquille, car il connaît
    L'exactitude de l'aurore.

     

      Victor Hugo

     


    3 commentaires
  • Timidité 

     

     

    Evite d’être trop timide ou trop émotive dans tes actions.

     La vie est une expérience

     Ralph Waldo Emerson

      

    Les plus grands efforts de l’art sont toujours une timide contrefaçon

    des effets de la nature.

     Honoré de Balzac


    2 commentaires
  • L’enfant aux tulipes 

     

     

    L'enfant chantait ; la mère au lit exténuée,
    Agonisait, beau front dans l'ombre se penchant ;
    La mort au-dessus d'elle errait dans la nuée ;
    Et j'écoutais ce râle, et j'entendais ce chant.

    L'enfant avait cinq ans, et, près de la fenêtre,
    Ses rires et ses jeux faisaient un charmant bruit ;
    Et la mère, à côté de ce pauvre doux être
    Qui chantait tout le jour, toussait toute la nuit.

    La mère alla dormir sous les dalles du cloître ;
    Et le petit enfant se remit à chanter... —
    La douleur est un fruit : Dieu ne le fait pas croître
    Sur la branche trop faible encor pour le porter.

     

     Victor Hugo 

     


    1 commentaire
  •  Joyeuses Pâques

     


    votre commentaire
  • Veille de Pâques

      


    3 commentaires