• ♥ Le jour c’évanouit ♥

    Le jour c’évanouit

    Le jour c’évanouit 

    le jour s'évanouit

    Le jour s'évanouit d'une splendeur immense,

    Le soleil qui s'éteint, dans la nuit qui s'avance

    Met l'horizon en feu dans l'âtre de ses flammes.

    Les nuages s'enfuient, dans le sang de leur âme

    De pourpre et d'or en vagues au ciel mouvant

    Dans leur flots sans bruits, emportés par le vent.

     Le jour c’évanouit

    Le jour se meurt, la nuit sa délivrance,

    Attache une à une, les étoiles qui se balancent.

    L'obscurité met sa robe, pour recouvrir le monde,

    La lune qui monte, avec sa clarté blanche, l'inonde,

    De ses rayons blafards, comme un fanal solitaire,

    Fanatisant ainsi, la nuit au ciel de la terre.

     Le jour c’évanouit

    La nuit vampirisme du jour, dans le soir du temps

    Suce les nuages, en les vidant de leur sang.

    Les âmes silencieuses commencent alors à souffrir, 

    Quand monte dans leur cœurs, le souffle du désir.

    A l'unisson, toutes les voix arrivent des étoiles, 

    L'oiseau céleste, à tire d'ailes, lève le voile,

    De cette ombre, où le noir de la nuit règne en vain,

    Pour illuminer le ciel d'un sourire divin

    ClaudB

    Le jour c’évanouit


    12 commentaires
  • ♥ Le vieil indien ♥

    Le vieil indien

    Le vieil indien  

    Le vieil indien

    Toi, le vieil indien

    Dont la vie ne t'as pas souvent épargnée

    Tu pars comme un vieux solitaire

    Sur le sentier de la sérénité

    Le vieil indien

    Toi, le vieil indien 

    Le sentier que tu reprends 

    Ce n'est pas celui de la guerre

    Mais celui de la paix 

    La paix de ton âme 

    Effacer tes souffrances, tes craintes

    Retrouver la sagesse de l'esprit

    Le vieil indien

    Toi, le vieil indien

    Le vieux sioux solitaire

    Continue ton chemin droit devant 

    Mais apprends au-delà de tes coutumes

    A regarder derrière toi, pour ne pas oublier

    A faire demi-tour quand c'est nécessaire

    Va, mon ami Sioux, va.

    Luther

    Le vieil indien


    17 commentaires
  • ♥ Mots secrets ♥

    Mes mots secrets

     Mots secrets

    Mots secrets

    J'écris en secret des petits mots minuscules

    Qui me font imaginer et rêver, crédule,

    Que je vis sous ma plume dans n monde caché

    Où le grand amour rime avec éternité.

    Mots secrets

    Pour exprimer le beau dans un charmant verbiage,

    J'ai dû, hélas, bien des fois mes muses implorer,

    Dont certains croient qu'elles ne sont que des mirages,

    Ignorant tout de ces égéries enchantées.

    Mots secrets

    Ceux qui restent sourds au langage des muses

    Et aux joyeux babillages des gentils lutins,

    Errent tristement au milieu des brumes confuses,

    Le soleil est pour eux facétieux arlequin.

    Mots secrets

    J'écris en secret des petits mots d'adieu,

    Ils sont de mes billets les plus mystérieux

     Sans doute espériez-vous un jour les lire

    Mais je les ai enfouis dans d'énormes soupirs.

    Sissi poésieenhabit

    Mots secrets

     


    11 commentaires
  • ♥ La vie à la campagne  ♥

    La vie à la campagne

    La vie à la campagne

    la vie à la campagne

    C'est un endroit calme et reposant

    On y entend le chant des oiseaux

    Les gens y sont très accueillants 

    Et peuvent vous aider s'il le faut

    La vie à la campagne

    On y pratique la pêche et la chasse

    Et l'air que nous respirons est si pur

    Les moustiques nous attaquent en masse

    Une chance que nous faisons de bonnes captures.

    La vie à la campagne

    Certains possèdent une ferme et y travaillent 

    Ils doivent nourrir et s'occuper de leurs animaux

    Ils profitent des produits que leur procurent le bétail

    Leurs récoltes et la vente de celles-ci sont primordiaux.

    La vie à la campagne

    A là tombée de la nuit, les étoiles sont plus claires

    Et plus faciles à observer que celles à proximité de la ville

    Que dire des splendides levers et couchers solaires

    Qui se miroitent doucement sur le lac immobile

    Inconnu

    La vie à la campagne


    20 commentaires
  • ♥ La rose et moi ♥

    La rose et moi

     

    La rose et moi

    La rose est moi

    Vivante sous mon toit

    Mon cœur s'y noie

    Comme une proie

    Garde la foi

    Subit sa loi

    Sanglote parfois

    Comme le fait un roi

    Subjugué par sa voix

    Douceur de soie 

    Fragrances: émois

    Nos cœurs siamois

    Amoureux des bois 

    A l'ombre des charmoies 

    Rêvent d'étoiles d'orfroi

    ClaudeB

    La rose et moi


    20 commentaires
  • ♥ Le chêne ♥

    Le chêne

     Le chêne

    Le chêne: Force, Courage, Valeur

    Le chêne 

    Enfouis en mon sein tes doux feuillages, 

    Ô Chêne solitaire !

    Et dépose en mon âme 

    Ta passion tranquille et secrète

    Frédérico Garcia Lorca

    Le chêne, roi de nos forêts, est le plus puissant de tous les arbres Les Grecs avaient

    foi dans la légende de Zeus, dieu de tout les dieux, ayant trouvé refuge, à sa naissance,

    sous ses ramures.

    Les adèle, interprétant le murmure de leurs feuilles agitées par le vent, prononçaient

    leur oracles. Les Gaulois conservèrent la même vénération pour cet arbre. Dans les sombres 

    forêts, les druides organisaient des cérémonies et coupaient - dit-on le gui avec  des 

    faucilles d'or.

    Nous avons tous appris à l'école que Saint Louis rendait la justice sous un chêne! 

    Le chêne, symbole de force, de courage est aussi gage de valeur: il couronnait les guerriers.

    Aujourd'hui encore, ses feuilles brodées en or ceinturent les képis de nos généraux.

    Le chêne

     


    10 commentaires
  • ♥ Pour un poète ♥

    Pour un poète 

    Pour un poète

    Pour un poète

    Je ne cherche que les déserts

    Où, rêvant seule, je m'amuse

    A faire des discours diserts

    A ma douce, ma tendre muse.

    Pour un poète

    Mais les plus beaux de mes entretiens

    En notre complice poésie, 

    C'est avec toi que je les tiens,

    Pleins de licence et de folie.

    Pour un poète

    Notre poésie a ses secrets,

    Et personne ne pourra l'entendre

    Nos rimes, nos vers, resteront muets,

    Sans doute pourraient-ils bien surprendre.

    Pour un poète

    Tantôt si proche, tantôt lointaine,

    Elle nous emporte et nous entraîne

    faisant retentir sa douce violence

    En rendant le bruit agréable au silence.

    Sissi poesieenhabit

    Pour un poète


    14 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique