• ♥ La sainte barbe  ♥

    La sainte barbe

     La sainte barbe

     Je voulais rendre hommage aux pompiers qui en se moment

    ont beaucoup de mérite, surtout avec les feux et les

     inondations.

    Et j'ai eu besoins d'eux il y a quelques années

     La sainte barbe

    Sainte-Barbe patronne des sapeurs pompier

    Sainte Barbe, que l'on fête le 4 décembre, est la Sainte Patronne des

     Sapeurs-Pompiers. Une protectrice dont ils ont grand besoin, nos

    valeureux pompiers qui bravent si souvent le danger pour sauver

    des vies. Sainte Barbe protège également les mineurs et artificiers

    et nous allons voir pourquoi.

     La sainte barbe

    Le récit de la vie de Sainte Barbe est édifiant ! Cette jeune fille

     d'origine perse, morte en martyre au troisièmes siècle à Nicomédie

     (Asie mineure), eut fort à souffrir dans sa vie. Entre autres épreuves,

     elle fut enfermée par son père dans une tour à laquelle il mit le feu.

     Une autre version de l'histoire dit que son bourreau, après lui avoir

    tranché la tête, aurait été frappé par la foudre. Toujours est-il que cette

     proximité avec le feu, les explosions et la foudre fait de Sainte Barbe la

    candidate idéale pour protéger les artificiers, les mineurs et les pompiers.

     La sainte barbe

    Le dicton dit que "blé de la Sainte Barbe bien germé, est symbole de

     prospérité pour la prochaine année", c'est pourquoi dans de nombreuses

     régions perdure la tradition de mettre à germer dans une coupelle des grains

     de blés le jour de la Sainte Barbe. Si par la suite le blé germe bien et est 

    bien vert, cela est de bon augure pour l'année à venir !

    La sainte barbe


    14 commentaires
  • ♥ La danseuse  ♥  

    La danseuse

     La danseuse

    La danseuse

    De la pointe de tes chaussons

    Tu prends ton envol

    Tel un papillon porté par le vent,

    D’un souffle léger, tu virevoltes

    Dans un espace irréel.

    La danseuse  

    Même les Anges, au paradis,

    N’en croient pas leurs yeux

    Et retiennent leur souffle :

    Quand enfin, ils le reprennent,

    Tu es à nouveau portée

    Par le Zéphyr des Cieux !!

    La danseuse  

    Derrière tant de grâce,

    Que d’heures endurées,

    De pleurs versés, de douleurs

    A la pointe de tes pieds !

    La danseuse  

    Mais le résultat valait bien

    Toutes ces souffrances :

    Tu fais à présent partie

    Des Beautés de la vie !!

    Isabelle Thomas

    La danseuse


    15 commentaires
  • ♥ Oh ! Nature  ♥

    Oh ! Nature

     Oh ! Nature

    Oh! Nature

    Le jour moissonne tes silence 

    Une plaque de neige désaltère mes mains: une chance

    Près de la source qui chante ses louanges

    Je sens passer le souffle des anges

    les arbres impassibles cherchent leur ombre

    Chaque branche se querelle sous la bise qui gronde

    Le toit: mon ciel dans un si calme bleu

    Éclaire la vallée de la fraîcheur des cieux

    Aucunes herbes ne poussent dans le près dénudés

    Seules quelques mousses brillent sou l'anxiété

    Aucuns oiseaux sur les branches pour chanter la complainte

    Celle qui ranime les cœurs quand le printemps se pointe

    Pour que les jours de lumière comme celle de mon cœur

    Laisse arriver le temps aux rayons d'or du bonheur

    ClaudeB

    Oh ! Nature


    17 commentaires
  • ♥ Nos montagnes   ♥

    L’Alsace

     Nos montanges

    Nos montagnes

    De loin, j’aperçois nos montagnes

    depuis le rustique banc en bois.

    Les Rossberg, Molkenrain et autres,

    le Grand Ballon notre fierté.

    Comme ils nous saluent amicalement,

    cela résonne comme un avertissement discret.

    Si tu veux jouir de moments heureux

    là, tu es au bon endroit.

    Tu trouves ici ce qui procure le bonheur ;

    Que tu retrouves dans ton for intérieur.

    Pour une vie nouvelle tu t’éveilles,

    et tes douleurs s’éloigneront.

    Libre, comme né d’un nouvel esprit

    seront ton âme et ton regard.

    Tu garderas bon espoir

    et apprendras à faire confiance au bonheur.

    Au loin, je vois mes montagnes

    avec leurs forêts, silence religieux.

    Là, tu y chercheras repos et réconfort.

    Si ton coeur est saisi par le doute,

    Viens avec un esprit serein

    laisse les soucis à la maison

    et les oiseaux chanter à leur gré ;

    Ce qui efface les chagrins.

    De loin j’aperçois nos montagnes.

    Mais subitement je me décourage !

    Le Vieil-Armand, là-bas, combien a-t-il avalé

    de sang jeune et généreux ?

    Le dieu de la guerre dans un esprit de sacrifice

    l’a choisi comme autel.

    Pas de chant, ni de cri de joie, tout est silencieux.

    Un souffle seulement qui s’évapore...

    Version française : Bernard Herrgott

    Nos montanges


    15 commentaires
  • ♥ La fauvette  ♥

    La fauvette

     La fauvette

    La fauvette

    Chaque jour la sublime aurore

    Une frange de notre nuit dévore,

    La fauvette en ce même instant

    De ses mélodieux ramages honore

    L'incomparable lumière du levant,

    Lorsque s'ouvre la prote du matin

    Son chant se fait de plus en plus câlin

    D'arpèges en arpèges on ressent son émoi,

    Et il semble alors qu'elle use de sa voix

    Pour plaire au soleil sur un air de Chopin

    Sissi poésie en habit

    La fauvette


    13 commentaires
  • ♥ La pensée du jour  ♥

    La pensée du jour

    La pensée du jour

    La pensée du jour...

    "Un petit jardin pour se promener,

    et l'immensité pour rêver.

    A ses pieds ce qu'on peut cultiver et cueillir

    et méditer;

    Quelques fleurs sue le terre

    et toutes les étoiles dans le ciel."

    Victor Hugo

    La pensée du jour


    13 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique