• ♥ Le guépard  ♥

    Le guépard

     

    Le guépard

    La course du guépard ...

    Le secret de sa vitesse. Le guépard est sans aucun doute le roi de la 

    vitesse... fruit de plusieurs millions d'années d'évolution il peut

    atteindre plus de 110 km/heure, ses accélérations sont très impressionnantes.

     

    Il gagne tout démarrage contre une voiture de course.. que ce soit une Ferrari,

    Une Lamborghini ou  une MC Laren. De 0 à 100 km/heure en 3 secondes et 3 foulées

    Un profil aérodynamique offrant peu de résistance à l'air et capable d'incroyables

    accélérations.

    Un corps léger de 35 à 50 kg... que ses muscles ne peinent pas à transporter...

    Une petite tête, une cage thoracique efflanquée, des pattes minces minimisent 

    sa résistance à l'air. Une fois sa vitesse maximale atteinte son seul objectif

    est de maintenir cette vitesse .

    Une colonne vertébrale très flexible, des hanches pivotantes et des omoplates 

    non reliées aux clavicules

    Les pattes avant croisent les pattes arrières et bougent ensemble permettant 

    une foulées pouvant atteindre 7 m.

    Il va si vite que les pattes passent plus de temps en l'air qu'au sol, 2 fois

    par foulée, en même temps, ses 4 pattes ne touchent pas le sol.

    Sa queue lognue, lourde et musclée fonctionne comme un gouvernail qui stabilise

    sa course. Ses pattes sont conçues pour sa vitesse, les coussinets de ses pattes

    sont de vrais pneus ses griffes ne se rétractent pas contrairement à celles du lion

    et du léopard.

    Ces différences lui permettent de pouvoir faire de rapides et courts changement de 

    direction. De larges poumons et un gros cœur lui permettent d'alimenter ses muscles 

    en oxigène de façon importante mais il peut tenir cette vitesse que sur 500 m environ

    ensuite il devra se reposer environ 20 minutes ... Avant de reprendre une autre chasse

    ou même de dévorer sa proie.

    Le guépard


    9 commentaires
  • ♥Le lis martagon  ♥

    (Alpes Iséroise)

    Le lis martagon

    Le lis martagon

    Taille: 30 à 150 cm

    Floraison: juin, juillet

    Habitat:  les bois clairs, les prairies de fauche ou de montagne, les lisières

    de forêt.

    Signes particulier: facilement reconnaissable avec sa grappe de trois à 20 fleurs

    d'environ 5 cm aux six pétales recourbés. La cueillette est réglementée, limitée

    à la quantité que la main peut contenir. 

    Attention:  le lis orangé est quant à lui interdit de toute cueillette

    Le lis martagon


    11 commentaires
  • ♥ Au temps des roses et des lilas ♥

    Au temps des roses et des lilas

     

    Au temps des roses et des lilas

    Au temps des roses et des lilas,

    Un doux parfum berçait mon âme,

    Tes yeux brillaient de mille éclats.

    D'une grêle d'or pleine de flammes,

    Au temps des roses et des lilas,

    Les jardins étaient pleins de joie

    Dans les allées règne une diva,

    La plus belle rose c'est toi.

    Au temps des roses et des lilas,

    Line Renaud, Meilland où toi

    La reine des roses comme à la Scala,

    Chante l'amour douceur de soie,

    Au temps des roses et des lilas...

    ClaudeB

    Au temps des roses et des lilas


    17 commentaires
  • ♥ L’aigle ♥

    L’aigle

    L’aigle

    L'aigle

    Des plus fiers sommets, je touche souvent la crête,

    Plus loin, toujours plus loin, est-il plus bel horizon?

    Moi, l'aigle qui monte si haut et que rien n'arrête,

    Des monts et des vallons, je suis le vagabond.

     L’aigle

    J'ai pour les montagnes des amours éternelles,

    De celles qu se tient bec et ongles farouchement.

    Je vis avec fierté en des lieux surréels,

    Et porte haut ma tête tout près du firmament.

    L’aigle

    Ecoutez-moi glatir dans le silence du soir

    Joutes tarses emplumés et serres cruelles.

    du faite de mon aire comme sur un promontoire,

    Pour crier au monde "Dieu que la montagne est belle".

    Sissi poésieenhabit

    L’aigle


    15 commentaires
  • ♥ La cascade ♥

    La cascade 

    La cascade

    La cascade

    Au cœur de la nature 

    Avalanche de murmures

    Transperce la cascade

    Telle une humide tornade

    La cascade

    Coulent les perles d'eau 

    Immesurables flots

    Glissant entre les roches 

    Sans véritables accroches

    La cascade

    Comme un rideau de pluie

    la chute d'eau s'enfuit

    Les grouttes sont un refrain 

    immergeant les instincts.

    Valérie S. (art et poèmes)

    La cascade


    7 commentaires
  • ♥ La rose noire de Halféti ♥

    La rose noire de Halféti

     

    La rose noire de Halféti

    La rose noire de Halféti

    Quand vient le soir oh! Rose noire,

    Ton aura migratoire,

    Voit son onde rédhibitoire,

    Usurper l'espace divinatoire.

    L'amour n'a pour toi point de sagesse,

    Dans l'univers de tes antiques déesses,

    Ton tient éblouissant fait des ravages,

    Pour garder sa virginité sauvage,

    Impératrice des jardins de Halféti,

    La route de ton cœur cache la déesse Chloris,

    Le noir te va si bien à ton cœur épanoui,

    Devant les yeux il sort de l'ombre avec ce cri:

    Je t'aime pour la vie, rose noir de Halféti

    claudeB

    La rose noire de Halféti


    11 commentaires