• ♥ Fin de juin ♥

    Fin de juin 

    Fin de juinFin de juinFin de juin

    Fin de juin

    Juin verse bien des larmes se sentant évincé,

    Ses parfums de lis juillet va lui dérober

    Pour les offrir au roi soleil son bien aimé

    Chacun s'en enchante, mais le voile va se lever.

     Fin de juin

    Trahison pour celui qui fit naître l'été

    La divine topaze pur va lui échapper;

    Juillet sertira l'or fin le bijou volé

    Récoltant les lauriers qu'un autre aura semés.

     Fin de juin

    Juin, de son illusoire royaume dépossédé,

    créateur des métamorphoses de l'été

    bâties sur la grandeur que son règne a formée,

    Mourra du caprice d'une triste destinée.

    Sissi poésieenhabit

    Fin de juinFin de juinFin de juin


    18 commentaires
  • ♥Oh Nature ♥

    Oh Nature

    Oh Nature

    Oh nature

    Oh sereine nature, 

    ce matin des rayons ardents

    Transpercent ton ombre obscure,

    Par vent et soleil en doux frémissements,

    Je jouis dans ton heure exquise,

    Dans mon cœur par leurs caresses,

    Des parfums perlés de la bise,

    Un breuvage plein d'ivresse.

    Partout flotte ce plaisir vermeil,

    Nul ne vient troubler ce rayonnement,

    Dans les yeux tournés vers le soleil,

    Des massifs de roses au firmament,

    Toutes les étoiles, facettes de beauté,

    Déliant le nœud de l'âme,

    annoncent un printemps enchanté.

    Ainsi toutes les fleurs en flammes,

    Créeront un palais étincelant de vie,

    Par la magie naissante venue du ciel,

    Oh! Nature de bonheur tu souries,

    Parmi les fleurs soyeuses de l'éternel

    ClaudeB

    Oh Nature


    14 commentaires
  • ♥ Mignonne allons voir si la rose ♥

    Mignonne allons voir si la rose

    Mignonne allons voir si la rose

      " Sous la rose, le silence est parfait".

    Johann Wolfgang von Goethe

     Mignonne allons voir si la rose

    "J'avais l'intention de cueillir pour vous des roses plein ma robe,

    mais quand je me suis trouvé devant le rosier, le parfum des fleurs

    m'a enivré à tel point que je n'ai pu faire un geste".

    Saadi poète perse

    Mignonne allons voir si la rose


    14 commentaires
  • ♥ Fleur d’églantier ♥

    Fleur d’églantier

    Fleur d’églantier

    L'églantier

    au mois de juin, l'églantier, ou rose des haies, ponctué d'un rose 

    très pâle les haies et les buissons.

    Ses branches en forme d'arc retombent gracieusement, piquées ici et

    là de fragiles corolles, en attendant que l'automne les remplace par 

    des fruits rouges et brillants.

    L'églantier est par excellence la fleur des poètes; c'est ainsi que 

    l'académie des jeux floraux, fondée à Toulouse en 1323, récompensait

    les lauréats de ses concours de poésie par une églantine d'or.

    Aujourd'hui encore, les "félibres" provençaux qui taquinent la Muse

    portent cet emblème au revers de leur veste.

    Fleur d’églantier 


    18 commentaires
  • ♥ L’air de printemps ♥

    L’air de printemps

    L’air de printemps

    L'air de printemps

    L'air est plein d'encens, quand le printemps s'éveille,

    Il en devient tout bleu doré, de sa lumière éternelle.

    les moineaux accroché aux arbres,

    Dans leur pose, ressemblent à de vrais candélabres.

    Picorent en premiers les bourgeons,

    Tout en chantant une douce passion.

    Gomment l'âme triste de nos pensées,

    Comme celui de l'amour qui fait frissonner les forêts.

    ces forêts que l'on sent frémir,

    Jusque sur les mousses aux divins désirs.

    Les jours ont enfin terminé leur errance,

    La rallonge du temps, enchante leur présence.

    Il a chaussé les bottes de sept lieux,

    Pour ranimer la flamme des cieux.

    ClaudeB

    L’air de printemps


    16 commentaires
  • ♥ Le miroir des jours ♥

    Le miroir des jours 

    Le miroir des jours

    Le miroir des jours/miroir

    J'adorais la musique autrefois: j'ai changé;

    je préfère aujourd'hui le rythme du silence.

    Je sens en moi grandir une âme d'étranger

    Que trouble et que distrait la sonore cadence.

     Le miroir des jours

    Comme une pierre en l'eau jetée, où le ciel luit,

    Brouille la vision de l'image sereine,

    Les sons harmonieux sont des cailloux de bruit

    Dans le beau lac de paix dont mon âme fut pleine!

     Le miroir des jours

    Ô vrai musicien, Ô silence profond!

    Calme charmeur de mélodie universelle,

    Sur ton autel, je brûlerai le violon

    Et le si grave et le si doux violoncelle!

     Le miroir des jours

    Car tout ce qui te chasse, Ô silence, est mauvais,

    Hors la parole humaine et le chant solitaire;

    Et c'est toi qui, dans les temps anciens, t'élevais,

    Ô silence, premier orchestre de la terre!...

     Le miroir des jours

    Parlez-moi, votre vois plein de mots muets

    M'enchante, je comprends surtout ce qu'elle cache.

    Laissez au piano dormir ces menuets, 

    Et rêvons: il n'es rien de meilleurs que je sache...

    Albert Lozeau

    Le miroir des jours


    6 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires