• ♥ Je suis une larme ♥

    ♥ Je suis une larme ♥ 

    ♥ Je suis une larme ♥♥ Je suis une larme ♥♥ Je suis une larme ♥♥ Je suis une larme ♥♥ Je suis une larme ♥♥ Je suis une larme ♥

    Je suis une larme

    Je ne suis qu'une larme dans ton œil

    Je sais que dans ton cœur, il y a le bonheur tel que tu le veux

    au bord de ta paupière, J'erre, ne ferme pas les yeux 

    Tu sais que si je viens mouiller ton chagrin, j'en emporte un peu 

    au fil de la rivière claire de tes yeux

    ♥ Je suis une larme ♥♥ Je suis une larme ♥

    Tu sais, j'ai eu du mal à percer le voile tissé par le temps

    Pour vivre une seconde, ronde puis couler doucement*

    Un peu comme une étoile et sa traînée pâle trace vers ton cou

    Le lit d'une rivière claire sur ta joue.

    ♥ Je suis une larme ♥♥ Je suis une larme ♥

    S'il est des mots qui meurent d'avoir eu trop peur d'être murmurés

    D'autres se font entendre, tendres sans êtres prononcés

    Et mille et une nuits n'auraient pas suffi pour en dire autant 

    Que l'eau de la rivière claire, en un instant.

    parole je suis une larme(live) Yves Duteil


    8 commentaires
  • ♥ Le printemps ♥

    ♥ Le printemps ♥ 

    ♥ Le printemps ♥

    Le printemps

    Les jonquilles en ombrelles, 

    Couvrent les crocus frêles

    L'astre soleil qui passe,

    En bleu les colore à voix basse.

    La terre se tâche de jolis points vert,

    Resplendissante sous l'éther,

    Tandis que la marre solitaire,

    Lave les nénuphars volontaires

    Les belles violettes en avant-gare

    Ouvrent leurs cœurs bleu de sarde,

    c'est une splendeur universelle,

    Elles éclairent le ciel de bleu,

    Celui qui chante dans les yeux, 

    Alors toutes les voix de l'âme,

    En chœur aux yeux des femmes,

    Chantent leur beauté printanière,

    Ainsi qu'aux fleurs rayonnantes de la terre.

    Pour que le printemps qui commence à vivre,

    Ouvre grand ses bras de la floraison qui nous énivre.

    ClaudeB 

    ♥ Le printemps ♥♥ Le printemps ♥♥ Le printemps ♥


    12 commentaires
  • ♥ L’aigle ♥

    ♥ L’aigle ♥ 

    L'aigle 

    L'aigle, c'est le génie! Oiseau de la tempête

    Qui des monts les plus hauts cherche le plus haut faîte;

    Dont le cri fier, du jour chante l'ardent réveil;

    Qui ne souille jamais sa serre dans la fange,

    Et dont l’œil flamboyant incessamment échange

    des éclairs avec le soleil.

    Victor Hugo


    16 commentaires
  • ♥ Juste pour vous ♥

    ♥ Juste pour vous ♥ 

    ♥ Juste pour vous ♥♥ Juste pour vous ♥

    juste pour vous...

    Sur le bord du chemin j'a&i cueilli une fleur

    est-ce un cœur de Marie? Une dame de onze heures?

    Elle offre son calice en toute volupté

    Et semble se gausser de ma perplexité.

    ♥ Juste pour vous ♥♥ Juste pour vous ♥

    Elle m'a ravi le cœur par son aire angélique

    j'ai couru consulter moult livres botaniques

    Les noms latins, locaux ou bien élémentaires

    Ne m'ont servi de rien. La question reste entière.

    ♥ Juste pour vous ♥♥ Juste pour vous ♥

    A moi Linné, jussieu, Buffon et Tounefort

    Bous, Maître, je vous prie accourez en renfort

    Je suis au désespoir et m'en remets à vous 

    Cette damnée fleurette, c'est sûr, peut rendre fou.

    ♥ Juste pour vous ♥♥ Juste pour vous ♥

    Sur le bord du chemin il était une fleur

    Qui me dévisageait, narquoise avec ses soeurs

    Mais... je suis revenue avec mon air discret

    Et juste pou vous, j'en ai fait un gros bouquet.

    Sissi poésieenhabit

    ♥ Juste pour vous ♥♥ Juste pour vous ♥


    18 commentaires
  • ♥ Interrogation ♥

    ♥ Interrogation ♥

    ♥ Interrogation ♥

    Interrogations

    J'interrogeai mon cœur un soir de solitude

    Sous la douce tiédeur des grands pins immobiles

    Qui touchaient les étoiles rompues de multitude,

    J'interrogeai mon cœur dans un soupçon fragile.

    ♥ Interrogation ♥

    Il me parut fuyant, indécis fatigué,

    Préférant se baigner dans sa béatitude,

    Et je l'interrogeai sur la pérennité

    De cet état second, gênante incertitude.

    ♥ Interrogation ♥

    Alors que les cigales ont cessé de chanter,

    Que les vagues murmurent sans atteindre la dune,

    Et qu'un visage S'offre à l'éclat de la lune,

    Un cœur a-t-il besoin de se voir houspiller?

    ♥ Interrogation ♥

    Mais je l'interrogeai malgré son hébétude.

    Depuis quand n'avait-il pas brûlé d'impatience

    A l'approche de  pas qui affolaient mes sens?

    Il ne répondit pas, plongé dans sa quiétude.

    ♥ Interrogation ♥

    Alors la lune me sourit,

    Une brise frissonna ma peau.

    Je laissai mon cœur endormi 

    et j'écoutai le bruit des flots

    Michèle Vivien

    ♥ Interrogation ♥


    18 commentaires
  • ♥ Souviens toi soleil ♥

    ♥ Souviens toi soleil ♥

    ♥ Souviens toi soleil ♥

    Souviens-toi soleil

    Souviens-toi soleil

    Toi l'astre que j'aime

    L'horizon sans pareil

    Couleurs jamais les mêmes

    La rosée te bénie

    De perles frémissantes

    Venues de l'infini

    en lumière rasante

    Elle atteint la grève

    Là-bas au fond de la plaine

    Furtive de son regard en trêve

    Elle réchauffe sans peine

    Souviens-toi soleil

    Toi l'astre que j'aime

    Tes rayons dans le ciel 

    Une braise sans flegme

    Ton océan est hydre 

    De féconder la terre 

    Il est toujours libre

    De ses vagues de lumière

    Ton feu roi brunit l'épi

    Dans l'été de sa vie

    ClaudeB

    ♥ Souviens toi soleil ♥


    21 commentaires