• ♥ Automne  ♥

    ♥ Automne ♥

    ♥ Automne ♥

    Automne

    Alors que vient l'automne les bois ont des couleurs de rouille

    Les folles feuilles tanguent dans les forêts qui se dépuillent

    Avec l'aube, hors de son bois, un brocard s'enfuit

    Livre encore, d'aller vers l'onde où son pas le conduit.

    ♥ Automne ♥

    Seule, scrutant l'horizon à l'école du buisson,

    Une pensée furtive me donne des frissons

    L'automne est là et qui donc le condamnera?

    L'hiver, déjà aux abois, la place lui volera.

    Sissi poésieenhabit

    ♥ Automne ♥


    votre commentaire
  • ♥ Aux couleurs de l’automne  ♥

    ♥ Aux couleurs de l’automne ♥

    ♥ Aux couleurs de l’automne ♥

    Ce qu'il y a parfois de beau avec l'automne, C'est lorsque 

    le matin se lève après une semaine de de pluie, de vent

    et brouillard et que tout l'espace, brutalement semble  se 

    gorger de soleil.

    Victor-Levy Beaulieu

    ♥ Aux couleurs de l’automne ♥


    23 commentaires
  • ♥ Les cheveux  ♥

    ♥ Les cheveux ♥

    ♥ Les cheveux ♥

    Les cheveux

    A qui diront leur peine, s'en sont allée errant

    Tous les cheveux si blonds, tous les cheveux blancs,

    Les belles crinières de nuit, les toisons de safran

    Cheveux de jais, cuivrés, abondants et brillants.

     ♥ Les cheveux ♥

    A qui diront leur peine, ceux que l'on adora 

    Les nuits sans voile dans l'alcôve obscure,

    Chevelures moutonnant jusque sur l'encolure,

    Que l'on aima et que si souvent on baisa.

     ♥ Les cheveux ♥

    Quittant leur monde disparu, absents, presque défunts

    Dont il reste parfois une note, un parfum,

    S'en sont allés rejoindre, et ce n'est que justice,

    L'humble et nébuleuse chevelure de Bérénice.

    Sissi poésieenhabit

    ♥ Les cheveux ♥


    16 commentaires
  • ♥ La nuit des roses  ♥

    ♥ La nuit des roses ♥ 

    ♥ La nuit des roses ♥  

     LA NUIT DES ROSES       

       Il est d’étranges nuits où le parfum des roses
      
     Embaume les cœurs, qui deviennent tout roses
      
     Dans ces beaux soirs d’été on ferme les paupières
      
     Enivré du soleil qui réchauffe les pierres
      
     Les pétales de roses dans la nuit des flambeaux
      
     S’illuminent de lune charmées par son halo
      
     Séléné : La reine de la nuit enflamme les cœurs
      
     Sa pudeur, son mystère excite les désirs admirateurs
      
     La rose blanche de la nuit, capture les sentiments
      
     De son parfum divin les étoiles brillent au firmament

    ClaudeB

    ♥ La nuit des roses ♥ 


    19 commentaires
  • ♥ L’abeille ♥

    ♥ L’abeille ♥

    ♥ L’abeille ♥

    L'abeille

    Le soleil luit; pour l'abeille voici l'heure,

    Où sortant sémillante de sa ruche bien aimée,

    Elle doit sans relâche butiner l'âme des fleurs,

    Dont l'inépuisable jardin est parsemé.

    ♥ L’abeille ♥ 

    Un joyeux papillon volète sur les herbes,

    Et du vif émail dont est paré son corps

    Il couronne leur pointes de ses ailes superbes,

    Des plus beaux pétales égalant les trésors.

    ♥ L’abeille ♥ 

    Si bien que l'abeille devient bientôt incertaines

    Et que son esprit confus suspend son désir,

    Butiner ou flirter, elle ne sait que choisir.

    ♥ L’abeille ♥ 

    Et m'abeille délaissant ses tâches éternelles 

    Suivra le papillon aux ocelle irisés

    Abandonnant son âme au doux plaisir d'aimer.

    Sissi Poésieenhabit

    ♥ L’abeille ♥


    24 commentaires
  • ♥ Le flamant rose ♥

    ♥ Les flamants rose ♥ 

    ♥ Le flamant rose ♥

    Le flamant rose

    Perché sur de longues pattes fines et élancées

    d'un danseur il a l'air gracile élégant et racé

    On pourrait le penser danseur étoile dans un ballet

    Celui des marais des plans d'eau peuplés de cristacés

     ♥ Le flamant rose ♥

    Son long bec est recourbé tel celui des perroquets

    C'est pour facilement les petites crevettes attraper

    Sa nourriture préférée délicatement gobée/avalée

    Sur une patte il se perche part direct dans les bras de Morphée

     ♥ Le flamant rose ♥

    Ce que j'aime par-dessus tout chez ce bel oiseau fantastique

    C'est sa jolie couleur qui de mes fleurs porte le nom féerique 

    Rose il est du bout du bec à la queue décliné de la nacre à al brique

    Ces nuances alternées sur son joli plumage lui sonnent un air magique

     ♥ Le flamant rose ♥

    J'aimerais un jour assister à l'envol de cette communauté ailée

    Voir des nuages roses survoler mon horizon d'un air de majesté

    D'un clin d’œil capter les longs cous, les grandes pattes palmées

    Les rosés rosissant dans le soleil couchant doucement irisé

     ♥ Le flamant rose ♥

    Phoenicopterus roseus est son nom scientifique et savant

    Ce nom barbare personne ne le retient dans on subconscient

    Il est plus doux et aisé de se rappeler de son petit nom tentant

    Rose comme le buvard la rose de Ronsard et le joli flamant

    Carole Radureau (17/09/2012)

     ♥ Le flamant rose ♥


    11 commentaires
  • ♥ La petite ruelle ♥

    ♥ La petite ruelle ♥ 

    ♥ La petite ruelle ♥

    La petite ruelle

    Comme elle semble triste 

    Même en plein été,

    Cette petite ruelle

    Qui paraît abandonnée.

    ♥ La petite ruelle ♥ 

    De veille maisons

    Aux grands murs sombres,

    Cachant les rayons du soleil

    Lui font de l'ombre.

    ♥ La petite ruelle ♥ 

    Les hirondelles qui voltigent 

    Joyeuses dans l'air

    Ne font pas leur nid

    Sous ces toits sans lumière.

    ♥ La petite ruelle ♥ 

    Et pourtant...

    J'entends encore le soir venant,

    Le chant berçant d'une maman,

    Dans la nuit douce, tel un murmure,

    Il y avait tant de chaleur qui rassure.

     ♥ La petite ruelle ♥

    Sautillant, sur le seuil de la maison,

    Jouaient des enfants

    Encore dans l'âge de l'innocence,

    Un regard triste et doux, 

    Dans leur yeux noirs, immenses.

    ♥ La petite ruelle ♥ 

    Des fleurs...

    Aux jolies couleurs, 

    Accrochées à une fenêtre,

    Semblaient dire tant de choses

    A vous mettre le cœur en fêtes.

    ♥ La petite ruelle ♥ 

    Et puis ... plus rien,

    Pas d'arbres, pas de jardins, 

    Pourtant, il suffit parfois:

    D'une maman et de sa chaleur, 

    d'un enfant et de sa douceur,

    D'une fleur et de sa couleur,

    Pour qu'il règne 

    Même au fond d'un taudis,

    Un bonheur intense "infini"

    Maria salamone

    ♥ La petite ruelle ♥


    22 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires