• ♥ Les violettes  ♥

    ♥ Les violettes ♥

    ♥ Les violettes ♥

    LES VIOLETTES

    Violettes impériales
    Plus foncées où plus pâles
    Simples beautés fatales
    Une lumière pour les yeux
    Parfum doux et soyeux
    Splendeur sur la terre
    Fière dans l’herbe amère
    J’entends chanter ses louanges
    Qui résonnent aux cœurs des anges
    Mes yeux s’enivrent du silence
    Les contempler bonheur immense
    Violettes impériales
    Beautés sans rivales
    ClaudeB

    ♥ Les violettes ♥


    18 commentaires
  • ♥Automne ♥

    ♥ Automne ♥

    ♥ Automne ♥

    " A l'automne des saisons, ce sont les feuilles qui tombent.

    A l'automne de la vie, ce sont nos souvenirs."

    Flor Des Dunes 

    ♥ Automne ♥

    "L'automne est là"

    La magique saison, des brises caressantes, des couleurs saisissantes....

    Joyeux Automne 

    ♥ Automne ♥


    14 commentaires
  • ♥ Soir d’automne  ♥

    ♥ Soir d’automne ♥

    ♥ Soir d’automne ♥

    Soir d'automne

    Toutes les fragrances se sont évadées au cœur des roses

    L'automne s'avance en tapinois sur l'herbe morose

    Sur le bassin les mouettes immobiles retiennent

    La sérénité que leur blanches ailes enclosent.

     ♥ Soir d’automne ♥

    seule, au fond de u grand ciel tremble mon étoile d'or

    Mais la lune curieuse guette et trouble mes moindres mots

    Se couchant sur mon poème qui déjà s'endort.

    ♥ Soir d’automne ♥ 

    C'est l'heure où je bénis la lampe qui tue les ombres

    De rêves reconquis liés en jours pardonnés

    Et comme on chante gai et comme on pleure sombre

    Je me souviens des mots qu'il faut dire pour aimer.

    Sissi poésieenhabit

    ♥ Soir d’automne ♥


    21 commentaires
  •    ♥ L’Ancolie  ♥

    ♥ L’Ancolie ♥

    ♥ L’Ancolie ♥ 

    Les ancolies sont des plantes herbacées, vivaces et rustiques, dont les 60 espèces se répartissent 

    dans tout l'hémisphère Nord. Très cultivées dans les jardins, elles s'y hybrident et s'en échappent régulièrement.

    On les retrouve alors en lisière de bois ou dans les près ombragés. Aquilegia vulgaris, l'ancolie des jardins,

     ne dépasse que rarement un mètre. Les tiges sont duveteuses et se ramifient sur le haut. Les feuilles de la base ont leur

    long pétiole qui se divise en trois parties, chacune portant trois folioles vertes et crénelées. Sur le haut des tiges,

     les feuilles sont simples et sessiles. Ce sont  les fleurs, aux formes tout  tout à fait originales, qui ont fait  fait  le 

    succès des ancolies, Perchées sur un long pédoncules, elles sont solitaires ou regroupées  en panicules.

    Les pétales sont arrondis ou tronqués par un éperon recourbé. les nombreuses étamines émergent de cette

    étonnante corolle aux couleurs tantôt vives, tantôt douces.

    ♥ L’Ancolie ♥

    Le saviez-vous ? 

    Les ancolies sont toxiques, notamment les graines qui contiennent des alcaloïdes. La sève peut également

    entraîner des brûlures cutanées. Les ancolies possèdent des propriétés médicinales ; elles sont principalement

    antiscorbutiques, calmantes et antiputrides.

    ♥ L’Ancolie ♥


    19 commentaires
  • ♥ Le vin, (le venin) ♥

    ♥ Le vin, (le venin) ♥

    ♥ Le vin, (le venin) ♥

    Le venin

    M'avez-vous vue entrer où Bacchus reluit?

    Je l'avoue honteusement, je m'y rends jour et nuit

    Car du vin et du bon, pendant qu'il est frais,

    Je ne veux qu'en siffler à longs traits.

    ♥ Le vin, (le venin) ♥ 

    Du vin au ton pourpre, au souffle brûlant,

    Au parfum ample, généreux, envoûtant,

    Issu de ces journées d'octobre pleines et frutiées

    Qui remplissent les hottes de grappes révérées.

     ♥ Le vin, (le venin) ♥

    Je ne déguste plus le vin, je le bois.

    La grande faucheuse me guette l'air narquois.

    Je lis la menace de mort inscrite sur sa trombine,

    A mesure qu'elle me tend une nouvelle chopine.

     ♥ Le vin, (le venin) ♥

    Seigneur qui fîtes merveilleux miracles autrefois, 

    Aux prochaines noces de Cana, conviez-moi,

    Jusqu'à plus soif je boirai les coupes à ras bord 

    A la santé de vos vivants et à ma prochaine mort.

    Sissi poesieenhabit

    ♥ Le vin, (le venin) ♥


    21 commentaires
  • ♥ Le moulin  ♥

    ♥ Le moulin ♥ 

    ♥ Le moulin ♥

    Le moulin

    Le moulin tourne au fond du soir, très lentement,

    Sur un ciel de tristesse et de mélancolie,

    Il tourne et tourne, et sa voile, couleur de lie,

    Est triste et faible et lourde et lasse, infiniment.

    Depuis l’aube, ses bras, comme des bras de plainte,

    Se sont tendus et sont tombés ; et les voici

    Qui retombent encor, là-bas, dans l’air noirci

    Et le silence entier de la nature éteinte.

    Un jour souffrant d’hiver sur les hameaux s’endort,

    Les nuages sont las de leurs voyages sombres,

    Et le long des taillis qui ramassent leurs ombres,

    Les ornières s’en vont vers un horizon mort.

    Sous un ourlet de sol, quelques huttes de hêtre

    Très misérablement sont assises en rond ;

    Une lampe de cuivre est pendue au plafond

    Et patine de feu le mur et la fenêtre.

    Et dans la plaine immense et le vide dormeur

    Elles fixent — les très souffreteuses bicoques ! —

    Avec les pauvres yeux, de leurs carreaux en loques,

    Le vieux moulin qui tourne et, las, qui tourne et meurt.

    Émile Verhaeren

    ♥ Le moulin ♥


    26 commentaires
  • ♥ C’était l’automne  ♥

    ♥ C’était l’automne ♥

     

    ♥ C’était l’automne ♥

    C’ ETAIT L’AUTOMNE
     
    L’horizon souriait en admirant la plaine
     Tandis que tous les bois jaunissaient de leur peine
     Leur sève absorbée par un beau ciel doré
     Regardait partir les oiseaux au chant sacré
     C’était l’automne,
     Les bois gardaient le secret des retraites d’amour
     Sans en oublier les passions des baisers de toujours
     Dorénavant la fraîcheur matinale ferait frémir l’ombre
     Cachée dans tous les coins des jours devenus sombres
     Les feuilles gisant l’âme en peine, solitaires
     Gémissaient sous tous les pas sans faire de prières
     Le jour errait moins longtemps dans ses heures d’aventures
     Caché par les brouillards qui à nouveau perdurent
     Alors petit à petit, plus rien n’était vivant
     Avec les feuilles, les souvenirs s’envolaient dans le vent
      C’était l’automne.

    claudeB 

    ♥ C’était l’automne ♥


    10 commentaires
  • ♥ Coucher de soleil  ♥

    ♥ Coucher de soleil ♥

    ♥ Coucher de soleil ♥

    Coucher de soleil

    Le couchant s'illumine ainsi qu'une fournaise

    Sous les derniers rayons d'un chaud soleil d'été ;

    Les nuages, au ciel, ont des rougeurs de braise

    Sur les bords arrondis de leur groupe ouaté.

    ♥ Coucher de soleil ♥ 

    Mon oeil surpris contemple une immense cimaise

    Faite d'un voile pourpre et d'un voile bleuté,

    Un groupe fantastique est taillé dans la glaise

    D'un lourd nuage sombre au front ensanglanté.

    ♥ Coucher de soleil ♥ 

    Tandis que dans le ciel de longs rayons flamboient

    La nuit coule sans bruit et remplit le vallon...

    Dans son ombre bientôt toutes choses se noient ! 

    Narcisse Sellier

    ♥ Coucher de soleil ♥ 


    20 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires