•  ♥ Bonne Année ♥


    17 commentaires
  •  ♥ Meilleurs Vœux ♥

    ♥ Meilleurs Voeux ♥

    ♥ Meilleurs Voeux ♥♥ Meilleurs Voeux ♥


    14 commentaires
  • ♥ Les joies du patinage  ♥

    ♥ Les joies du patinage  ♥

    Oh ! Comme c’est joli, la première gelée ! 

    La vitre, par le froid du dehors flagellée,

    Etincelle, au-dedans, des cristaux délicats,

    Et papillote  sous la nacre des micas

    Dont le dessin fleurit en volutes d’acanthe,

    Le ciel a la pâleur fine des vieux argents.

    Voici venir l’hiver, tueur des pauvres gens

    Jean Richepin


    15 commentaires
  •  ♥ Il neige ♥

    ♥ Il neige ♥

    ♥ Il neige ♥

    Dans les parfums et la fumée aux lents manèges

    jussqu’au cœur et par ses yeux évanouis

    Sentit tomber des baisers doux comme des neiges….

     

    Les astres au ciel noir commencent à neiger,

    Et là-bas, immobile au sommet de la côte,

    Rêve la silhouette antique d’un berger.

    Albert Samain


    5 commentaires
  • ♥ Les joies de la neige ♥

      

      

    « Il n'est pas d'hiver sans neige, de printemps sans soleil, et de joie sans être partagée. »

    Proverbe serbe


    11 commentaires
  •  ♥ Joyeuses Fêtes ♥

    ♥ Joyeuses Fêtes ♥♥ Joyeuses Fêtes ♥♥ Joyeuses Fêtes ♥ 

    En Europe, c'est au moment de la première guerre mondiale que le Père Noël s'imposa comme personnage

    emblématique des fêtes de Noël.

    Cependant il ne réussit pas pour autant à évincer Saint Nicolas qui continue d'être très fêté, en particulier en Belgique

    et dans l'est de la France.

    C'est pourquoi en France les deux personnages sont fêtés en parallèle,

    et la plupart des gens n'établissent pas de parenté entre eux.


    9 commentaires
  • ♥ Joyeux Noël ♥

    ♥ Joyeux Noël ♥♥ Joyeux Noël ♥

     

    Au fil des âges, cette pratique, dégénérée, a débouché sur la fête contemporaine des enfants. La longue barbe blanche de St Nicolas se retrouve chez le père Noël, la mitre d'évèque est devenu un bonnet de fourrure, le grand manteau rouge s'est racourci. Le père Noël voyage dans un traîneau tiré par des rênes. 

    Saint Nicolas voyageait sur le dos d'un âne. Pour cette raison, dans certaines régions de France, les enfants déposent sous le sapin de Noël, un verre de vin pour St Nicolas et une carotte pour son âne. L'accompagnateur de saint Nicolas (qu'il s'appelle le Père Fouettard, Dame Perchta, Hans Trapp ou Frau Hollé, selon les régions) participe directement du symbolisme de la fécondité. Dans la légende le père fouettard était là pour réprimender les enfants qui n'était pas sages.
    La légende s'installa partout en France et en Europe, et chaque pays et régions y inclua des particularités locales afin de mieux s'identifier au personnage.

     


    8 commentaires
  • ♥ Joyeuses Noël ♥

     

    ♥ Joyeuses Noël ♥♥ Joyeuses Noël ♥♥ Joyeuses Noël ♥

    les origines du Père Noël.

    c'est Saint Nicolas qui a inspiré le Père Noël....

    On retrouve dans la représentation du Père Noël tout ce qui faisait la symbolique du personnage de ST Nicolas
    Saint-Nicolas occupe une place de choix dans les traditions populaires du nord et de l'est de la France, et de Belgique. Saint-Nicolas etait, à l'origine le saint Évêque de Myre (Lycie, Asie Mineure, 1ere moitié du IVe siècle). Son extrême popularité est due à sa légende. On connaît en fait peu de chose de sa vie. De nombreux miracles lui sont attribués : sauver trois officiers injustement condamnés ; intervention pour préserver la vertu de trois jeunes filles ; sauvetage de bateaux en perdition ; résurrection d'enfants, etc...
    La fête de saint Nicolas - et c'est ce qui explique l'importance qu'on lui accorde dans certains pays d'Europe - À l'approche du solstice d'hiver, les veillées entre femmes, où l'on prépare les futurs mariages, l'abattage du porc (animal qui est un vieux symbole païen du monde celtique et germanique) marquent un passage décisif dans la vie de la terre et dans l'existence de ceux qui vivent de celle-ci. D'anciens rite de fécondité sont à l'origine des "charivaris" organisés par les jeunes hommes afin d'effrayer les jeunes femmes par l'évocation de l'esprit des morts.

    la suite demain


    11 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires