• Petit tour de calèche

     

     

    Rien n’est plus doux que ce petit tour en calèche.

     De s’en revenir par les sentiers bosselés,

     Fleuri de lavande et d’aubépine

     Passer  à l’ombre des ces arbres, où enfant

     Nous  écoutions le chant des oiseaux.

     


    2 commentaires
  • Relax


    2 commentaires
  • Passage à Paris

     

     

    Soyez les poètes de votre vie.

     

    Ossez chaque jour mettre du bleu dans votre regard…

     

    …Et de l’orange à vos doigts

     

    Des rires à votre gorge et surtout, surtout,

     

    une tendresse renouvelée dans chacun de vos gestes

     

    Jacques Salomé

     


    2 commentaires
  • Coucher de soleil

     

     

    Que le soleil est beau quand tout frais il se lève,

     

    Comme une explosion nous lançant son bonjour !
    - Bienheureux celui-là qui peut avec amour
    Saluer son coucher plus glorieux qu'un rêve !

    Je me souviens ! J'ai vu tout, fleur, source, sillon,
    Se pâmer sous son œil comme un cœur qui palpite...
    - Courons vers l'horizon, il est tard, courons vite,
    Pour attraper au moins un oblique rayon !

    Mais je poursuis en vain le Dieu qui se retire ;
    L'irrésistible Nuit établit son empire,
    Noire, humide, funeste et pleine de frissons ;

    Une odeur de tombeau dans les ténèbres nage,
    Et mon pied peureux froisse, au bord du marécage,
    Des crapauds imprévus et de froids limaçons

     

    Charles Baudelaire

     


    2 commentaires
  • Au loin

     

     

    Quelques mots, quelques fleurs, ce n’est pas le Pérou
    Mais parfois, dans la vie, ça peut changer beaucoup.
    Quand ton âme est chagrine, le sourire d’un ami
    Ensoleille ta journée et dissipe tes soucis.

    Tu te sens déjà mieux quand il t’ouvre son coeur
    Et te prête son épaule pour porter ta douleur :
    Chacun, dans ce monde, a ses propres problèmes
    Mais l’ami les oublie pour aider ceux qu’il aime...

    Comme cette amie lointaine qui a croisé ma route,
    Bien plus triste que moi et pourtant, elle m’écoute,
    Je lui parle de moi, de mes blessures secrètes,
    Elle répond gentiment, toujours gaie et discrète.

    La confiance est une chose qui doit se mériter,
    Elle se donne, on ne pourra jamais l’acheter.
    C’est une fleur très fragile qu’il faut entretenir
    Et garder au soleil pour qu’elle puisse s’épanouir.

     

    Si elle résiste aux vents, aux orages, à la pluie,
    Elle deviendra plus forte et, petit à petit,
    Ses racines s’enfonceront toujours plus profond
    Et c’est un arbre qui déploiera ses frondaisons.

    En espérant que notre amitié
    Soit toujours vivante malgré le temps qui passe.

     


    1 commentaire
  • Le temps qui passe 

     

     

    Le tic-tac incessant
    Me résonne dans la tête
    Comme un insecte bourdonnant.
    Je ne suis plus à la fête
    Car obsédée par les secondes
    Qui s'égrennent sans relâche,
    Plus vite que ne coule l'onde.
    Le temps accomplit sa tâche,
    Régulier, blessant et éternel.
    La vieille dame assise et courbée
    N'est plus la jeune fille si belle
    D'autrefois: les rides sont creusées.
    Le métronome claque,
    Les années s'écoulent.
    L'incessant tic-tac
    Dans ma tête devient trouble.
    Les souvenirs s'envolent
    Tels des feuilles d'automne
    Vers une terre frivole.
    Tic-tac, claque le métronome.

     


    1 commentaire
  • Nature hivernale

     

     

    La lutte donne au triomphe la saveur de la passion,

     Et la victoire embellit la conquête

    Georges Meredith

     


    1 commentaire

  • Love 

     

     

      

    Une difficulté n’en est plus une, à partir de moment 

     

    Où vous l’affrontez 

     

    Le bonheur ne vient pas à ceux qui 

     

    L’attendent assis. 

     

    Baden-Powell 

     


    1 commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires